Un bébé d’un mois meurt après que son grand-père lui a donné une gorgée d’alcool

Par RICHARD SZABO
19 juillet 2019 Mis à jour: 20 juillet 2019

Un bébé est décédé après que son grand-père a décidé de lui offrir une gorgée d’alcool lors d’un événement célébrant son premier mois d’existence.

La mère Wen Huang et son mari avaient essayé d’avoir un enfant pendant plus de trois ans avant que Huang ne tombe enceinte, à Pékin, en Chine.

Le grand-père, Weng Weng, portait un toast lors d’un banquet à l’occasion du premier mois de son petit-fils. Selon la tradition chinoise, l’arrivée d’un nouveau membre de la famille est ainsi soulignée alors qu’on souhaite des bénédictions à l’enfant.

L’un des nombreux parents invités a soudainement plaisanté en disant que Weng n’avait pas le droit de boire car le bébé ne buvait pas non plus.

« Le petit ne boit pas, alors le grand-père ne boit pas non plus », a dit le parent selon le journal malaisien Sin Chew Daily.

M. Weng, qui était apparemment déjà ivre, voulait « sauver la face », aurait versé de l’alcool dans une tasse puis a donné une gorgée à l’enfant.

Huang était en colère quand elle a vu son fils boire et l’a tout de suite pris dans ses bras. Le bébé pleurait et sa bouche sentait l’alcool quand Huang l’a emmené dans une autre pièce.

Au bout d’une demi-heure environ, le bébé a cessé de respirer et a été transporté d’urgence dans un hôpital voisin. Les médecins ont passé des heures à essayer de le ranimer, mais n’ont finalement pas réussi à lui sauver la vie.

Un des médecins a confirmé que le nourrisson était mort d’une réaction allergique à l’alcool.

« Les bébés ne peuvent pas boire d’alcool », a déclaré le médecin à la famille, selon Sin Chew Daily. « Comment pouvez-vous faire une blague de ce genre avec la vie d’un enfant ? »

Un médecin du comté de Los Angeles, Taylor McCormick, a confirmé que le corps des bébés semble digérer l’alcool plus rapidement que celui des adultes.

« Les nourrissons semblent métaboliser l’éthanol plus rapidement que les adultes », a déclaré M. McCormick dans une étude intitulée Ethanol Ingestion in Two Infants Under 2 Months Old. « Il est probable que ce métabolisme accéléré soit le résultat d’une cinétique d’élimination différente. »

Il a également révélé que le fait de donner de l’alcool à des bébés peut produire des effets semblables à ceux qu’éprouvent les adultes à fortes doses.

« L’intoxication à l’éthanol chez les nourrissons produit des effets cliniques similaires à ceux observés chez les adultes : trouble du système nerveux central et difficultés respiratoires », a déclaré M. McCormick.

L’intoxication alcoolique chez les bébés peut causer des difficultés à respirer, une réduction de l’activité cérébrale et des convulsions, selon Yahoo Lifestyle. Un manque d’oxygène dû à des difficultés respiratoires peut également entraîner des lésions cérébrales.

Quiconque pensant avoir été empoisonné peut demander de l’aide en appelant un Centre Antipoison présent dans différentes villes de France et dont les coordonnées sont disponibles sur le site http://www.centres-antipoison.net/

S’il s’agit d’un danger de mort, composez le 112 (numéro des urgences) ou le 15 (samu).

RECOMMANDÉ