Un bébé gorille orphelin s’attache à son soigneur, les photos sont adorables

Par Lori C. Summers
29 mai 2020
Mis à jour: 29 mai 2020

Un centre de protection de la faune sauvage au Cameroun, en Afrique, qui s’occupe des conséquences du braconnage illégal dans le pays, a pris récemment en charge un bébé gorille orphelin qui a tissé un lien si profond avec son soigneur que leur interaction fait plaisir à voir et a donné lieu à des photographies impayables.

Bobga était un bébé lorsqu’il est arrivé au Limbe Wildlife Centre (LWC), dans ce pays d’Afrique centrale. Comme il était encore très jeune, il a dû être surveillé de près par le personnel de la crèche du centre. Laura Craddock, coordinatrice de la collecte de fonds de l’organisation, a pris les adorables photos du bébé singe en train de câliner son soigneur Alvin Muma.

Le bébé Bobga et le soignant Alvin Muma sont montrés en train de faire la sieste ensemble dans un enclos (Caters News)

Malgré des débuts compliqués, l’adorable gorille semblait à présent faire des progrès significatifs, et les photos révèlent un lien profond entre lui et son soigneur. « Il est important pour un gorille orphelin, comme Bobga, de se sentir en sécurité avec son gardien, et ici ces photos capturent de tendres moments de repos entre Bobga et un de ses dévoués soigneurs, Alvin », a déclaré Craddock à Caters.

Ces images montrent un moment agréable du petit gorille en train d’étreindre son soigneur et de faire la sieste sur son dos, servant de substitut à celui de sa maman.

Quant à la réhabilitation de Bobga, Craddock a donné quelques détails sur son nouvel environnement et sur la façon dont il se comporte comme tout bébé gorille devrait le faire pendant ce processus.

« Bobga a un grand enclos sûr qui constitue sa demeure et dans lequel il dort lorsqu’il n’est pas dehors en train de jouer dans la nurserie« , a-t-elle expliqué. « Chercher de la nourriture, jouer, se sociabiliser, stimuler sa curiosité, grimper et faire sa toilette sont autant d’éléments cruciaux de sa réhabilitation. »

Le bébé Bobga et le soignant Alvin Muma passent du temps ensemble, à tisser des liens. (Caters News)

Sur le site web de la LWC, ils expliquent que la plupart des animaux orphelins qui leur sont confiés ont vu leur mère tuée pour leur viande, tandis que d’autres sont gardés comme animaux de compagnie, dans des conditions déplorables.

Mme Craddock a expliqué le service essentiel que leur organisation offre pour des animaux comme Bobga. « Nous offrons une seconde chance aux victimes du commerce illégal d’animaux sauvages, nous éduquons la communauté locale sur la protection de l’environnement et nous fournissons des emplois alternatifs aux anciennes communautés de chasseurs », a-t-elle déclaré.

La LWC se concentre sur le sauvetage et la réhabilitation des animaux sauvages touchés par la chasse illégale et le braconnage. Elle offre des soins vétérinaires, de la nourriture et un logement, ainsi qu’un programme de réintroduction des animaux dans leur habitat naturel. Pour les gorilles et autres primates, comme la petite Bobga, le processus est un peu plus compliqué.

Bébé Bobga et le soignant Alvin Muma apprécient la compagnie de l’autre (Caters News)

Selon le site web du centre, le pays ne dispose pas d’un « habitat naturel sûr et protégé pour la remise en liberté » ; par conséquent, « la réintroduction dans la nature de primates réhabilités n’est souvent pas la meilleure solution ». C’est notamment le cas des gorilles orphelins, qui sont extrêmement vulnérables aux braconniers.

Cependant, le centre veille à ce que les primates soient réhabilités et introduits dans des groupes de type familial. Le LWC déclare qu’il travaille également avec « les principales agences et communautés camerounaises de protection de la faune pour atteindre l’objectif futur de développer des enclos semi-libres au sein de deux parcs nationaux ». En attendant, le centre maintient un environnement sûr pour tous les primates dont il a la charge, y compris le petit Bobga.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ