Le bébé koala Elsa gagne les cœurs tandis que les gardiens du zoo doivent intervenir dans ses soins

Par Mimi Nguyen-ly
5 octobre 2019 Mis à jour: 5 octobre 2019

Une adorable petite koala nommée Elsa a fait ses débuts cette semaine après sa naissance dans un zoo australien.

Les gardiens de l’Australian Reptile Park, un zoo sur la côte centrale de la Nouvelle-Galles du Sud, ont dû intervenir après avoir découvert qu’Irene, la mère d’Elsa, souffrait de mammite – une inflammation du sein qui peut entraîner une infection.

Ainsi, Elsa ne recevait pas le lait dont elle avait besoin, ce qui, selon les gardiens, est « impératif pour sa croissance et ses chances de survie ».

Le zoo a dit qu’Elsa et Irene « se débrouillent toutes les deux étonnamment bien » et seront réunies dans les mois à venir.

Elsa, le bébé koala, a fait ses débuts à l’Australian Reptile Park dans le centre de la Nouvelle-Galles du Sud. Les gardiens du zoo ont dû intervenir quand la mère d’Elsa a souffert de mammite, une condition qui empêche Elsa de recevoir le lait dont elle a besoin. (Australian Reptile Park)

Elsa est pour l’instant sous les soins de Hayley Shute, résidente et conservatrice du Australian Reptile Park, qui a nommé le bébé koala d’après le personnage de la reine des neiges dans Frozen de Disney.

« Mme Shute et sa famille sont récemment revenues d’un voyage à Disneyworld et c’est le premier nom que ses filles lui ont suggéré pour l’animal », explique le zoo dans un communiqué. « Comme il se doit, Elsa aime les câlins affectueux et sort sa tête de la poche chaque fois que les filles de Mme Shute regardent Frozen. »

Une vidéo partagée par l’Australian Reptile Park montre Elsa, les yeux écarquillés, en train d’être câlinée et nourrie et se blottir dans une couverture.

Mme Shute a dit que prendre soin d’un bébé koala n’est pas une tâche triviale.

« Les bébés koala ont besoin de soins 24 heures sur 24, de supervision et sept bouteilles d’une préparation lactée spéciale par jour », a-t-elle dit.

« Elsa sera nourrie au biberon au cours des 4 à 6 prochains mois jusqu’à ce qu’elle devienne assez indépendante pour manger des feuilles d’eucalyptus », a-t-elle ajouté. « Une fois qu’elle sera assez forte, elle retrouvera sa mère Irene et sera présentée à notre famille de koalas ici au Australian Reptile Park. »

Elsa est pour l’instant sous les soins de Hayley Shute, résidente et conservatrice du Australian Reptile Park, qui a nommé le bébé koala d’après le personnage de la reine des neiges dans Frozen de Disney. (Australian Reptile Park)

Irene, la mère du bébé koala, est actuellement sous les soins vétérinaires et devrait se rétablir complètement.

« Elsa est un véritable signe d’espoir et agira comme ambassadrice pour les koalas [sic] qui ont besoin de toute la sensibilisation qu’ils peuvent recevoir », a annoncé le zoo.

Selon le World Wide Fund for Nature (WWF), l’abattage excessif d’arbres dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, où se trouve le zoo, met les koalas en danger d’extinction locale.

« Au cours de la dernière année, le déboisement a presque triplé en Nouvelle-Galles du Sud. Des centaines de milliers d’hectares de brousse et de forêts indigènes ont été défrichés à un rythme insoutenable. Cela a laissé des habitats naturels vitaux complètement détruits ou fragmentés », souligne le site du WWF.

« Les koalas vivent dans les eucalyptus des forêts et des bois, dont ils dépendent pour se nourrir et se loger », ajoute-t-il. « Malheureusement, la destruction et la fragmentation de leur habitat les obligent à aller à la recherche d’un autre endroit où s’installer. C’est à ce moment qu’ils font face à des accidents de voiture, à des attaques de chiens ou à des maladies comme la chlamydia. »

« Nous avons déjà perdu 1 koala sur 4 en 20 ans. À ce rythme, la population des koalas pourrait disparaître dès 2050 », prévient l’organisation.

RECOMMANDÉ