Un bébé koala perdu a été trouvé accroché au dos d’un golden retriever pour se protéger pendant la nuit froide

Par Robert Jay Watson
12 janvier 2020 Mis à jour: 12 janvier 2020

Les histoires récentes de destruction de la faune sauvage en Australie sont assez sombres, car des millions d’animaux indigènes, en particulier des koalas et des kangourous, ont été tués ou touchés par des incendies. Cependant, il est bon de prendre un moment pour apprécier les histoires touchantes qui se déroulent, alors que l’homme ou même le meilleur ami de l’homme donne un coup de main, ou « de patte », à leurs amis sauvages.

Telle était l’histoire d’un bébé koala qui a fini par s’accrocher au dos d’un golden retriever nommé Asha à Strathdownie, dans l’ouest de l’État de Victoria. Lorsque la propriétaire du chien, Kerry McKinnon, est descendue après une nuit particulièrement froide, elle a été stupéfaite de voir le petit attaché au pelage épais et chaud d’Asha

« J’ai éclaté de rire », a raconté Kerry à News Australia. « La pauvre Asha ne savait pas quoi penser, elle n’arrêtait pas de me regarder d’un air si confus. » Se rendant compte que le petit koala était venu pour rester au chaud, Kerry dit que le koala « n’aurait jamais pu passer la nuit » sans la chaleur fournie par le chien.

Il faisait particulièrement froid cette nuit-là dans la région où habite Kerry McKinnon, les températures ayant tombé jusqu’à 5 °C. Kerry ne savait pas comment le koala avait perdu sa mère. « Je pense que le bébé koala est tombé de la poche de sa mère et ne savait pas quoi faire », a-t-elle raconté.

« Il aurait simplement erré vers notre véranda et vu les chiens dans leur lit, puis aurait décidé de se blottir dans la fourrure d’Asha parce qu’elle est belle et chaude […] La pauvre chose aurait pu être prise par un renard ou quelque chose aussi. »

Les koalas vivent presque toute leur vie dans la canopée des arbres, donc si le bébé koala s’est retrouvé au sol, il a probablement été assez désorienté et frigorifié. Quand le matin est arrivé, c’est en fait le mari de Kerry qui a été le premier à apercevoir ce spectacle étrange. « Je ne savais pas de quoi il parlait au début, mais ensuite j’ai vu ce petit koala blotti sur Asha », dit Kerry.

« [Asha] avait l’air un peu coupable quand je suis sortie pour voir ce qui se passait. Son expression était hilarante », a-t-elle ajouté. « Elle continuait à regarder le koala mais elle n’essayait pas de l’enlever ou quoi que ce soit. Elle était heureuse de le laisser se blottir contre elle. »

« Je pense qu’il aurait été heureux de dormir là toute la journée. C’était vraiment une chose incroyable à voir et tellement unique à l’Australie. »

Kerry McKinnon savait que le jeune koala devait être vu par un vétérinaire, puis relâché dans la nature, mais lorsqu’elle a essayé de retirer le bébé koala du dos d’Asha, il y avait une légère résistance. « Quand nous avons enlevé le koala pour l’envelopper dans une couverture, il m’a sifflé et a continué de le faire longtemps », a-t-elle déclaré.

Ils ont finalement amené le petit chez le vétérinaire, où ils ont pu confirmer qu’il n’était ni malade ni blessé. Il a été transféré à un sauveteur de koala qui, espérons-le, pourrait le relâcher dans la nature.

Malheureusement, un grand nombre de koalas australiens n’ont pas eu autant de chance. Beaucoup ont été tués ou grièvement blessés dans les flammes. Même pour les animaux qui ont réussi à survivre, les problèmes de recherche de nourriture et de destruction de leur habitat sont potentiellement catastrophiques.

Le ministre fédéral australien de l’Environnement, Sussan Ley, a déclaré à l’émission de radio ABC AM que plus d’un tiers des koalas de l’État de la Nouvelle-Galles du Sud ont été tués par l’incendie. Le gouvernement a consacré 6 millions de dollars (5 400 000 € environ) à la création de « couloirs » à travers lesquels les koalas peuvent traverser des zones peuplées afin d’accéder à un habitat protégé. Cependant, avec une grande partie de la forêt indigène dévastée par les incendies, il est difficile de savoir où iront tous les animaux restants.

RECOMMANDÉ