Un bébé prématuré né à 23 semaines était si petit qu’il pouvait porter l’alliance de sa mère au poignet – maintenant, il est en pleine croissance

Par Epoch Times
24 août 2020
Mis à jour: 24 août 2020

Ce petit garçon était autrefois si petit qu’il aurait pu porter l’alliance de sa mère autour de son poignet après être né à seulement 23 semaines.

CJ Swinney, qui ne pesait qu’environ 539 g à sa naissance l’année dernière, a été très chanceux.

Sa mère, Crystal Swinney, 26 ans, a appris qu’il n’avait que 17 % de chances de survie lorsqu’elle a commencé le travail à 23 semaines et un jour.

Après avoir subi trois opérations majeures et passé 139 jours dans l’unité de soins intensifs néonatals (NICU), CJ est maintenant un jeune garçon de 16 mois en pleine forme.

« Mon mari Cody et moi étions en extase lorsque j’ai découvert que j’étais enceinte après trois ans d’essai », a déclaré Crystal. « J’ai eu une grossesse vraiment normale et il n’y avait rien d’inquiétant. »

Crystal et Cody Swinney dévoilent qu’ils vont avoir un garçon (Caters News)

« C’est quand j’ai été réveillée par d’intenses crampes, à 22 semaines et 5 jours, que j’ai su que quelque chose n’allait pas ! » 

Crystal a souffert de douleurs aiguës « toutes les heures, de minuit à 5 heures du matin », dit-elle. Elle a fait une recherche en ligne sur « les signes qu’on est en travail » et ce qu’elle a vécu correspond exactement à ces symptômes.

Bien qu’elle fut réticente à aller à l’hôpital au début, son mari, Cody, un ancien Marine, a insisté pour qu’ils y aillent, juste pour lever le doute. Bientôt, les douleurs sont devenues plus fréquentes, et Crystal était heureuse d’y aller.

À l’hôpital, elle a été branchée à des machines, ses tests sont revenus normaux, et elle a failli être renvoyée chez elle, « jusqu’à ce qu’ils fassent un examen du col de l’utérus », se souvient-elle.

Le cauchemar de Crystal est devenu une réalité lorsque le visage de l’infirmière « s’est décomposé » à la vue du sac amniotique. Crystal a reçu des stéroïdes et a été mise sous perfusion de magnésium en étant allongée sur le ventre, les jambes relevées pendant trois jours supplémentaires.

Crystal se souvient d’avoir cherché sur internet des exemples positifs de bébés prématurés de 23 semaines, mais elle n’en a pas trouvé.

« Je me souviens d’avoir pensé : ‘Ça ne peut pas arriver’ et de m’être évanouie », dit-elle. « C’est un peu flou, car je n’arrivais pas à concevoir ce qui se passait à ce moment-là. »

Le petit CJ à l’hôpital (Caters News)

« Je priais pour qu’il reste dans mon ventre aussi longtemps que possible, car un bébé n’est pas viable avant 24 semaines ; cependant, il ne pouvait pas attendre plus longtemps. »

Les médecins ont dit qu’il n’y avait que 17 % de chances que le bébé survive, et 50 % de risques qu’il soit gravement handicapé.

« J’étais si reconnaissante de l’entendre respirer avant qu’il ne soit emmené d’urgence en soins intensifs néonatals », a-t-elle ajouté. « Les parents primipares ont pu voir leur bébé au bout de cinq heures, ce qui leur a semblé ‘une éternité’. »

Elle se rappelle n’avoir « ressenti aucun espoir » et avoir pensé qu’elle allait perdre son petit bébé. Elle a confié : « C’était la période la plus effrayante de ma vie, et j’avoue que je ne me sentais pas positive pour son avenir. »

« Il n’était qu’un petit point et ses membres étaient si petits que j’ai pu mettre nos alliances à son poignet comme des bracelets. »

Le petit CJ à l’hôpital avec les alliances de maman et papa autour du pied (Caters News)

« On aurait dit que les problèmes s’enchaînaient – en quatre jours, CJ a souffert d’une hémorragie des deux côtés du cerveau, mais heureusement elle s’est résolue d’elle-même après quatre semaines.

« Je l’ai tenu dans mes bras pour la première fois au bout de cinq jours et j’étais terrifiée : il était plus léger qu’une plume ! »

CJ a été diagnostiqué avec une maladie pulmonaire chronique dès sa naissance, car ses poumons n’étaient qu’à moitié développés. À quatre semaines, celui de gauche s’était effondré et il avait plusieurs respirateurs pour l’aider.

Deux semaines plus tard, son estomac est devenu noir, mais les médecins n’ont pas pu en trouver la cause jusqu’à ce qu’ils lui enlèvent une hernie et découvrent une entérocolite nécrosante, un état qui provoque une inflammation des intestins et leur mort.

Crystal a partagé : « C’était déchirant de voir mon petit bébé en train de se battre ainsi pour vivre. »

Crystal Swinney juste après avoir donné naissance à CJ (Caters News)

« Mais j’ai soudain su qu’il allait s’en sortir et j’ai mis toute ma confiance en lui quand son estomac est devenu noir puis redevenu normal sans aucune aide des médecins.

« Ils ne savaient pas ce qui n’allait pas, mais ils ont découvert des selles dans son scrotum et son intestin s’était perforé. »

CJ a été opéré d’urgence et s’est fait poser une stomie temporaire. Ce n’est pas la seule opération qu’il a subie ; il a également subi une opération pratiquée à travers un orifice (une chirurgie avec effraction minimale) pour réparer un trou dans son cœur à l’âge de 14 semaines.

Le petit CJ à l’hôpital, il a l’air plus grand (Caters News)

Il a également reçu des injections dans les yeux, car il a développé une rétinopathie des prématurés, une maladie potentiellement aveuglante, à l’âge de 3 mois.

« Il a repris des forces dans la semaine qui a suivi l’opération pour réparer son cœur », a déclaré Crystal. « Mais tout au long de son séjour à l’USIN, il a fait un pas en avant et cinq en arrière.

« Je me suis habituée aux horribles bruits de bip qui se produisaient quand quelque chose n’allait pas.

« Nous étions sur le point de rentrer à la maison et ce jour-là, j’ai vu du sang dans ses selles et on lui a diagnostiqué une salmonelle qui nous a fait reculer de deux semaines.

Crystal et Cody Swinney ramènent CJ chez lui pour la première fois (Caters News)

« À ce moment-là, nous savions qu’il irait bien, car il avait déjà traversé tant de choses. »

CJ a été renvoyé chez lui sans aucun médicament et atteint maintenant les objectifs qu’un enfant d’un an devrait atteindre. Cependant, il est encore petit et porte des vêtements pour les enfants de 6 mois. Crystal partage son histoire pour donner de l’espoir aux parents.

CJ s’amuse à la maison en mangeant du gâteau (Caters News)
CJ entrain de rire à la maison (Caters News)

« Je n’ai pas eu une expérience normale de bébé, mais au moins j’ai eu plus de temps avec mon bébé en dehors de l’utérus », a-t-elle déclaré. « Je l’ai vu grandir et se développer, passant d’un fœtus à un tout petit bébé ravissant.

« Je ne saurais trop louer Cody, car il a été mon roc et si positif tout du long.

« Nous adorons être les parents de CJ et il nous fait sourire tous les jours. » 

Crystal d’ajouter : « Nous voulons que les autres parents sachent qu’il y aura de nombreuses nuits blanches, mais les petits bébés sont plus forts que vous ne le pensez. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ