Un bébé rhinocéros orphelin et fougueux abattu par des braconniers se rétablit et retourne dans la nature

Par Louise Bevan
30 octobre 2020
Mis à jour: 4 novembre 2020

Lorsqu’une patrouille de routine dans la brousse africaine a trouvé une jeune femelle rhinocéros blessée errant seule, son futur était incertain.

Mais la personnalité fougueuse de la jeune femelle et son esprit combatif ont changé la donne pour le mieux.

En juillet dernier, des observateurs du Lowveld Rhino Trust (LRT) patrouillaient dans la Bubye Valley Conservancy au Zimbabwe, en Afrique australe, lorsqu’une jeune femelle rhinocéros solitaire a attiré leur attention.

Selon l’International Rhino Foundation (IRF), un partenaire du LRT, la jeune femelle noire, âgée d’environ 16 mois, avait été blessée par balle aux pattes par un fusil de gros calibre.

Des observateurs ont retracé des empreintes de braconniers sur le corps de la jeune femelle, a dit l’IRF. Sa mère avait été tuée par balle.

(Avec l’aimable autorisation de l’International Rhino Foundation)

L’orpheline blessée a été transportée sur le site du LRT pour des soins urgents. Ses blessures étaient graves selon le rapport. Le Rhino Trust a fait appel à un vétérinaire spécialisé de la capitale du pays, Harare, pour la soigner.

Les employés l’ont appelée « Pumpkin », pour le son apaisant du mot. Ils ont utilisé ce nom pour réconforter la jeune femelle rhinocéros effrayée alors qu’elle s’adaptait à son environnement peu familier.

Les blessures de Pumpkin ont été nettoyées et elle a commencé un traitement antibiotique pour éviter l’infection. Elle a ensuite été transférée dans un boma spécialement conçu pour les rhinocéros afin qu’elle se rétablisse en toute sécurité, à l’abri des lions et des hyènes.

(Avec l’aimable autorisation de l’International Rhino Foundation)

Au début, Pumpkin était tellement en colère contre son confinement qu’elle frappait les murs du boma, faisant tomber sa corne avant. Mais peu à peu, elle s’est assagie.

« Cette femelle avait une forte personnalité et se battait comme trois rhinocéros », a dit Natasha Anderson, la coordinatrice du suivi de l’IRF au Zimbabwe.

Pumpkin recevait deux repas nutritifs par jour et a rapidement acquis la réputation d’être une fine bouche.

« Elle a été surnommée la ‘Princesse Pumpkin’ à cause de ses habitudes alimentaires très difficiles et de ses mini-crises de colère hilarantes en cas d’imprévu », a dit Natasha.

L’astuce favorite de Pumpkin était de lancer en l’air son « bol de nourriture » en forme de pneu de tracteur pour attraper les pépites les plus savoureuses au fond.

(Avec l’aimable autorisation de l’International Rhino Foundation)

Au fur et à mesure que les blessures de Pumpkin guérissaient, sa confiance augmentait. Après six semaines, elle était prête à braver à nouveau la nature. Mais elle ne devait pas y aller seule. Un jeune rhinocéros noir, un mâle orphelin nommé Rocky avait rendu visite à Pumpkin pendant sa convalescence.

« Il est probable qu’ils vont s’unir et vivre ensemble. Tous les deux ont enfin trouvé la compagnie qu’ils recherchaient depuis la perte tragique de leur mère à la suite du braconnage », a confié Mme Anderson.

Pumpkin a été relâchée dans une zone protégée en octobre et sera surveillée. Selon le communiqué de presse, le LRT a déjà repéré des signes indiquant que Pumpkin et Rocky se trouvaient à proximité.

(Avec l’aimable autorisation de l’International Rhino Foundation)

Alors que les rhinocéros noirs sont inscrits sur la liste rouge de l’UICN comme « en danger critique d’extinction », l’IRF a noté une légère augmentation de la population de rhinocéros noirs d’Afrique en 2019 : passant de 5 500 à 5 630 individus.

Nina Fascione, la directrice générale de l’IRF, a expliqué que les rhinocéros d’Afrique ont besoin de protection s’ils veulent être à l’abri des braconniers. « Le programme de surveillance du LRT est crucial », a-t-elle souligné. « Si vous ne savez pas exactement combien de rhinocéros sont en liberté, il est impossible de déterminer le niveau de braconnage ou son impact sur les efforts de protection. »

La libération de Pumpkin compte pour un rhinocéros de plus dans la nature. On espère que le nombre de rhinocéros continuera à augmenter régulièrement.

FOCUS SUR LA CHINE Corruption : 390 000 fonctionnaires sanctionnés

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

RECOMMANDÉ