Belgique : découverte d’un anticorps capable de neutraliser le virus de Wuhan

Par Emmanuelle Bourdy
18 mars 2020
Mis à jour: 18 mars 2020

Alors que l’épidémie de Covid-19 est en pleine expansion, l’Institut flamand de recherche en biotechnologie (VIB) situé à Gand e, Belgique, déclare avoir fait une découverte dans la recherche contre ce virus. Ce lundi, le VIB a annoncé cette découverte majeure.

Les chercheurs de cet institut disent avoir trouvé un anticorps capable de neutraliser ce virus. France 3 Hauts de France relate que cette découverte a été faite en collaboration avec des équipes de recherche américaines. Le VIB-UGent précise : «L’anticorps a été développé en collaboration avec deux équipes de recherche aux États-Unis».

Selon un communiqué du laboratoire VIB, il est mentionné que «les nouveaux résultats indiquent que l’anticorps pourrait empêcher le nouveau coronavirus d’infecter les cellules humaines. Il pourrait également être produit à grande échelle en utilisant des procédés de production courants dans l’industrie biopharmaceutique».

Par ailleurs, cet anticorps devrait permettre une réponse rapide pour lutter contre le virus, ce qui bénéficierait d’abord aux personnes les plus à risque, à savoir les travailleurs de la santé. «Contrairement aux vaccins, un anticorps offre une protection immédiate – bien que de plus courte durée. L’avantage de cette approche par rapport aux vaccins est que les patients n’ont pas besoin de produire leurs propres anticorps. (…) Les travailleurs de la santé ou les personnes présentant un risque accru d’exposition au virus peuvent également bénéficier d’une protection immédiate», précise encore le communiqué.

Les autorités sanitaires américaines, quant à elles, ont déclaré qu’un premier essai clinique avait été testé ce lundi à Seattle (ville dans l’État de Washington aux États-Unis). «Le premier participant a reçu le vaccin expérimental aujourd’hui», ont-ils spécifié.

Des expériences complémentaires sont encore à venir, afin de confirmer ces résultats. VIB explique qu’une phase de test pré-clinique est en cours de préparation.

RECOMMANDÉ