Belle réussite pour l’École de la 2e Chance à Marseille

6 juin 2016
Mis à jour: 9 juin 2016

Inaugurée en 1997 sous l’impulsion de l’Union Européenne, l’Ecole de la deuxième chance de Marseille a été le premier dispositif de ce type créé en Europe. Cette structure offre chaque année, à 750 jeunes adultes de 18 à 25 ans, sans diplôme, une réelle ouverture vers l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle.

KAPORAL et 13 ATIPIK DDES partenaires pour une même cause

Mardi 31 mai 2016, les acteurs de l’Ecole de la 2e chance dirigés par Monsieur Jean-Louis Reiffers, Professeur agrégé d’Economie à l’Université de Toulon, la Société KAPORAL, représentée par Mme Katie Racon chargée de communication et sa directrice Mme Laurence Papanini, le Président de l’association 13 ATIPIK, Jacques Le Garrec, Couturier tailleur et sa Directrice Mme Sahouda Maalem, les membres de l’Ordre National du Mérite, les responsables de structures similaires et élèves, se sont tous retrouvés au siège de l’Ecole de la 2e chance, rue Madrague au 15e arrondissement de Marseille, pour célébrer la fin du partenariat entre la société KAPORAL et l’association 13 ATIPIK pour la mission confiée.

Table de couture très originale
Table de couture très originale

Ces deux structures propulsent dans la région des Bouches-du-Rhône, des actions d’intégration pour nos jeunes, par une formation autour de la couture. Le but est de leur redonner l’espoir qu’ils peuvent s’intégrer dans le secteur professionnel, grâce à leur compétence.

Une dynamique pour détecter un savoir-faire

Les élèves qui ont participé activement à ces opérations étaient au nombre de 15. Ils ont été félicités pour leur détermination, leur courage et leur savoir faire. La volonté d’aller jusqu’au bout de leur choix, est déjà une avancée très importante pour le devenir de ces jeunes, et, une porte ouverte au succès.

Des employés qui expriment leur fierté.

Des Jeans recyclés en sacs
Des Jeans recyclés en sacs

Prendre un tissu et en faire un chef d’œuvre est de la capacité des grands couturiers de ce monde. Demander à des jeunes qui ont perdu tout espoir d’insertion, d’avoir le goût de la créativité, de l’agencement et de la réalisation. Voilà un challenge extraordinaire, qui a été réalisé grâce au dynamisme de la Directrice de 13 ATIPK, Mme Sahouda Maalem, qui nous exprime son sentiment : « C’est un atelier d’insertion très atypique, situé au 6e arrondissement et qui existe depuis 4 ans. Nous avons eu un partenariat avec KAPORAL, une entreprise marseillaise, pour un projet de recyclage de 1600 pièces. La société KAPORAL a demandé à ses clients de leur rapporter les jeans en leur possession, qu’ils ont rachetée à 20 € la pièce. Ils ont ainsi pu récupérer 5000 jeans, et ont décidé de les recycler pour fabriquer d’autres produits. C’est là que nous sommes intervenus. Nous avons retenu 3 de leurs projets de recyclage : transformer les jeans en sac, en coussins et en cache-pot. Nous avons donc réalisé 1000 cache-pots, 250 sacs et 250 coussins. Ce travail a été effectué avec notre équipe sur 3 mois…. »

« J’espère que nous allons reproduire un autre partenariat de recyclage, car nous avons acquis un savoir faire, et ce travail est à la fois créatif et stratégique. De plus nos salariés ont pu mettre leur touche personnelle sur chaque produit. Cela est important pour eux. »

Un challenge très important et une mission à faire connaître davantage, quand on sait que 60 à 70% des salariés de l’Ecole de la 2e chance parviennent à se réinsérer dans le marché professionnel.

Une société commerciale qui s’implique dans la réinsertion

Des pots à fleurs très originaux
Des pots à fleurs très originaux

Nous avons souhaité aussi recueillir les impressions de la société KAPORAL, pour savoir quels étaient les motivations premières de cette opération et si les enjeux avaient été réalisés.

Mme Katie Racon, responsable de la Communication chez KAPORAL a exprimé son ressenti : « Je pense que c’est le début d’un partenariat de recyclage. Nous allons reconduire une autre mission avec une autre collection et d’autres thèmes. Ce qui a motivé ce partenariat, c’est la volonté de travailler autour de nos jeans et de les recycler pour proposer de nouveaux produits. On a souhaité s’associer avec l’école de la 2e chance et 13ATIPIK nous a été proposé comme correspondant, parce que répondant parfaitement à nos attentes en matière de développement durable, de solidarité et de développement économique dans la région. Nous sommes très satisfaits de cette association et du travail accomplis par ses 15 salariés de 13 ATIPK sur notre projet.  Nous précisons de les produits de la ventes de cette opération seront reversés entièrement à l’Ecole de la 2eme chance ».

Le partenariat avec les entreprises est une donnée essentielle et spécifique du fonctionnement de l’Ecole de la Deuxième Chance de Marseille. Un « Pôle entreprise » a été créé, regroupant  plus d’une dizaine de personnes, constamment au contact avec la réalité du terrain, à savoir les entreprises et les stagiaires de l’Ecole, afin de mettre en adéquation l’offre et la demande.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ