Un berger allemand survit à une blessure à la tête après avoir défendu sa famille lors d’une attaque d’ours noirs en Alaska

Par Jenni Julander
16 novembre 2020
Mis à jour: 16 novembre 2020

Il n’est pas rare de croiser un ours noir lors d’une randonnée, mais voir un ours qui s’en prend à tout un groupe de personne est assez inhabituel.

Lorsque Mme Weatherly Bates et sa famille faisaient une randonnée sur le Glacier Moraine Trail dans le Kachemak Bay State Park en Alaska, ils ont eu la triste surprise de découvrir qu’un ours noir les suivait sur le sentier.

L’ours se trouvait à quelques mètres du fils de Weatherly, Rockwell, âgé de 12 ans.

« Nous nous sommes tous réunis en groupe », a déclaré Weatherly, sur KBBI.

Malgré leurs tentatives de chasser l’ours en criant et en gesticulant, l’animal s’est avancé vers le groupe.

« Il ne s’est pas arrêté », raconte-t-elle, « et a plutôt foncé sur nous. »

(Avec l’aimable autorisation de Weatherly Bates)

Cette situation terrifiante aurait pu finir en désastre, mais Weatherly dit que son fidèle berger allemand, Sally, n’a pas hésité à défendre la famille.

« L’ours s’est approché à probablement un mètre cinquante de nous », a confié Weatherly. « [Sally] est allée se mettre entre l’ours et notre fils, parce que l’ours allait manifestement se jeter sur notre fils. »

« Et elle s’est juste tenue là. Je veux dire, aucun de nos chiens n’a jamais aboyé sur cet ours, c’est arrivé si vite, mais elle s’est juste placée entre l’ours et notre fils et l’ours l’a simplement plaquée. »

En quelques instants, la tête du berger allemand de 7 ans était enfermée dans la mâchoire de l’ours.

« Il a commencé à la mordre et elle hurlait », a déclaré Weatherly, ajoutant qu’ils se sont méfiés des ours sur la piste par le passé, et que son mari, Greg, avait donc apporté une arme dans leur sac à dos.

(Illustration – Menno Schaefer/Shutterstock)

« Mon mari a réussi à la sortir de mon sac et il s’est mis à donner des coups de pieds à l’ours pour qu’il relâche notre chien. » Et, il a finalement réussi à avoir un tir franc. Je lui ai dit : « S’il te plaît, il faut qu’on tue cet ours. Il va tuer notre chien. »

Après que l’ours a relâché le chien, Greg Bates a abattu la bête. Ensuite, la famille a emmené Sally chez un vétérinaire à Homer.

Le berger allemand d’environ 36 kilos a subi de multiples blessures par perforation, mais le vétérinaire a rassuré la famille, leur disant que Sally était une battante. Elle se rétablit bien maintenant, selon Weatherly Bates.

Sally avec ses blessures. (Avec l’aimable autorisation de Weatherly Bates)

« Nous avons été très émus que Sally ait fait cela pour nous protéger, car je ne doute pas que si elle ne s’était pas mise entre nous et l’ours, cela aurait pu vraiment blesser soit l’un des enfants, soit l’un d’entre nous les parents », a-t-elle déclaré.

Les experts pensent que c’est la faim qui a poussé l’ours à attaquer. En effet, lorsque Weatherly est retournée le lendemain pour ramasser la carcasse de l’ours et récupérer ce qu’elle pouvait de viande, elle a découvert que ce dernier n’avait rien dans l’estomac à part des parasites.

Au cours d’une saison où le rendement en baies et en retour de saumon est exceptionnellement faible, il est conseillé aux familles de faire preuve de prudence.

Mais Weatherly dit que ses enfants craignent que l’incident ne conduise les gens à percevoir tous les ours comme dangereux.

« Comme l’a dit notre fils, [les ours] ne peuvent pas simplement aller à l’épicerie pour acheter un poulet, ils ne peuvent en commander un pour le dîner », dit-elle. « Donc, vous savez, nous devons les respecter parce qu’ils ont vraiment faim et, vous savez, l’année a été vraiment difficile pour eux. »

Weatherly et sa fille Vera, 10 ans, avec Sally en Alaska. (Avec l’aimable autorisation de Weatherly Bates)

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine réagit fortement aux élections américaines

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ