Bergerac : le patron d’un restaurant arrache le lobe de l’oreille d’un client après un différent concernant l’addition

Par Séraphin Parmentier
5 août 2020
Mis à jour: 5 août 2020

Sous l’emprise de l’alcool, le gérant de l’établissement a violemment mordu l’oreille de son client qui demandait une réduction.

Les faits ont eu lieu le dimanche 2 août dans un restaurant de Bergerac (Dordogne). Visiblement peu satisfait de son repas, un couple de touristes angevins exige de voir son addition réduite.

Malgré le refus opposé par les serveurs du restaurant, le couple insiste. Les employés du restaurant finissent par prévenir le gérant, qui fête l’anniversaire de ses filles à une table de l’établissement.

Le patron des lieux s’entretient avec le vacancier, âgé de 51 ans, qui continue à demander une réduction. Le ton monte et une altercation éclate. En état d’ivresse manifeste – il présente un taux d’alcool de 3 grammes dans le sang selon France Bleu –, le gérant assène un coup de poing à son client avant de lui mordre violemment l’oreille et de lui arracher le lobe.

Appréhendé par les forces de l’ordre, le patron du restaurant a été placé en garde à vue avant d’être déféré au parquet de Bergerac dans l’après-midi du 4 août.

Il aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés et devra répondre de ses actes devant la justice le 5 janvier 2021.

Si le lobe de la victime a bien été récupéré après l’agression avant d’être placé dans des glaçons, il est toutefois trop abîmé pour pouvoir être recousu. Selon France Bleu, le morceau de chair aurait été directement placé au contact des glaçons, sans être recouvert d’un sac plastique ou de tissu.

La victime s’est vu délivrer 10 jours d’Incapacité temporaire de travail (ITT).

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ