Besançon : à 2 ans, il s’échappe de la crèche et erre tout seul dans la rue

Par Sarita Modmesaïb
17 janvier 2021
Mis à jour: 17 janvier 2021

À son arrivée à la crèche mercredi matin, un garçonnet de 2 ans a échappé à la surveillance de l’adulte et s’est retrouvé seul dans la rue.

Il a suffi de quelques minutes. Mercredi matin, alors que ses parents viennent juste de le déposer à la crèche municipale de la rue Mégevand, dans le centre-ville de Besançon, un enfant de 2 ans a profité d’une occasion pour sortir et s’est retrouvé seul dans la rue, selon l’Est républicain.

Il avait été pris en charge par une employée de la crèche, mais l’attention de celle-ci a été détournée pour répondre à d’autres parents. L’enfant, qui n’avait pas encore rejoint son groupe, a quitté l’établissement.

En pleine rue Mégevand, une passante intriguée l’a alors pris par la main et a prévenu la police. Le personnel de la crèche a finalement pu le récupérer et l’enfant a réintégré sa structure.

La mère de l’enfant, informée de la situation, a décidé de porter plainte.

La mairie de Besançon a indiqué être en train de « comprendre comment cet enfant a pu échapper à la vigilance de l’encadrement » et ainsi prendre « les dispositions nécessaires pour que cela ne puisse se reproduire ».

Élections américaines – Impeachment contre Biden ?


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ