Besançon: des citoyens s’opposent à l’ouverture d’un Géant Casino sans caissières, ouvert le dimanche et jours férié

Par Alexandre Roche-Nuit
14 janvier 2020 Mis à jour: 14 janvier 2020

Dimanche 12 janvier, à Besançon dans le Doubs, une trentaine de personnes se sont rassemblées devant l’enseigne de Géant Casino, pour dénoncer les ouvertures les dimanches, les jours fériés, et les caisses automatiques.

À noël comme au jour de l’an, 118 supermarchés et hypermarchés Casino en France étaient ouvert, sans personnel, seulement avec quelques vigiles et des caisses automatiques.

C’était également le cas pour le magasin Casino du quartier de Saint-Ferjeux de Besançon, qui ouvre également la nuit jusqu’à minuit sans personnel de caisses. Inquiet de l’évolution des événements, un groupe de citoyens s’est présenté dimanche matin devant l’entrée du magasin pour informer les clients.

Jusqu’à 13h, les caissières sont présentes, mais de 13h à 21h se sont des caisses automatiques qui les remplacent. Selon Jean Pastor, le délégué syndical central CGT de Géant Casino, « Le Groupe Casino pourrait supprimer 30% de postes de caissières avec la généralisation des caisses automatiques. »

Pour Nathalie Faivre, co-secrétaire académique du SNES-FSU, « Imaginer des magasins sans caissières, c’est inacceptable. Encore plus avec la réforme des retraites qui va demander aux salariés de travailler plus longtemps. »

Une autre manifestation a également eu lieu devant l’autre magasin Casino de Besançon, celui dans la zone commerciale de Châteaufarine.

Face à la volonté de Casino d’ouvrir un peu partout sans personnel, Frédéric Vuillaume, une figure des gilets jaunes à Besançon présent sur les lieux de Châteaufarine, a déclaré :« Le problème des caisses automatiques, c’est que c’est fait pour supprimer des emplois. Les gens ont besoin de travail. »

Malgré leurs rassemblements citoyens, aucun employé de Géant Casino ni délégué syndical n’étaient présents ou ne sont intervenus.

Pour expliquer la mise en place de ces ouvertures sans caissières le dimanche, la nuit et les jours fériés, le groupe Casino met en avant les attentes des consommateurs et la concurrence : « Les sites e-commerce sont accessibles 24h/24. Nous voulons répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, qui restent attachés à leurs magasins physiques. »

RECOMMANDÉ