Besançon : en colère, elle jette son chien dans la rivière avant de prendre la fuite

Par Séraphin Parmentier
26 juin 2020
Mis à jour: 26 juin 2020

Des personnes ayant assisté à la scène ont pu attraper l’animal par son collier et le tirer hors de l’eau.

Les faits ont eu lieu dans la matinée du vendredi 26 juin. Vers 9 h, une femme et son chien empruntent le tunnel fluvial sous la Citadelle de Besançon (Doubs).

« J’étais en train de courir et au loin, j’ai vu que cette dame s’énervait », explique un témoin dans les colonnes de L’Est Républicain.

« Je l’ai vue lancer quelque chose dans l’eau. En me rapprochant, j’ai compris qu’il s’agissait d’un chien », ajoute-t-il.

Abasourdi, le témoin de la scène se précipite vers l’écluse pour prévenir les employés des Voies Navigables de France (VNF).

« Le caniche a nagé jusqu’à nous », raconte une éclusière. « J’ai essayé de lui lancer une bouée, mais il n’a pas réussi à s’accrocher. C’est un monsieur d’une entreprise située à côté qui est descendu par l’échelle et qui est parvenu à l’attraper par le collier », ajoute-t-elle.

Arrivés en renfort, les pompiers ont récupéré le canidé. « Nous avons prévenu la police municipale. Ils vont sûrement le placer en fourrière et l’animal sera examiné par un vétérinaire », précise un soldat du feu.

La propriétaire du caniche a pris la fuite. Elle pourrait être poursuivie pour acte de cruauté envers un animal domestique, un délit passible de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ