Béziers : jugé pour avoir ligoté et jeté sa chienne dans le canal, il écope de quatre mois de prison avec sursis

Par Nathalie Dieul
15 mai 2020
Mis à jour: 15 mai 2020

Un homme a essayé de noyer sa chienne dans le canal du Midi à Agde en mars 2019. Le tribunal correctionnel de Béziers vient de le condamner à quatre mois de prison avec sursis, une peine que les associations de défense des animaux ne trouvent pas assez lourde.

Il avait drogué et ligoté le labrador avec du ruban adhésif avant de le jeter à l’eau. Cependant, le contact de l’eau froide avait réveillé la chienne, qui avait alerté un cycliste, celui-ci la sauvant. Les enquêteurs du commissariat d’Agde et la SPA n’ont retrouvé le propriétaire de l’animal que trois jours plus tard, rapporte Midi libre.

L’homme en question, un quadragénaire agathois, a avoué qu’il ne supportait pas que la chienne perde ses poils et que c’était pour cela qu’il avait voulu s’en débarrasser.

Ce mercredi 13 mars 2020, l’habitant d’Agde a été reconnu coupable de sévices graves par le tribunal de Béziers, qui l’a condamné à quatre mois de prison avec sursis et à une interdiction de posséder un animal pendant cinq ans. Il doit en outre indemniser les parties civiles, indique France Bleu.

Parmi les neuf associations qui se sont portées parties civiles se trouvent la fondation Brigitte Bardot, la SPA et 30 Millions d’amis. Elles avaient demandé une interdiction à vie de posséder un animal pour le prévenu et estiment que la peine est bien trop légère.

« Est-ce qu’on a le droit, après, d’avoir un animal avec soi ? » s’interroge auprès de nos collègues de 20 Minutes Patrice Grillon, avocat des parties civiles. « Une peine d’interdiction définitive aurait été de bon aloi. »

En ce qui concerne la chienne, nommée Daisy, elle a été adoptée par une nouvelle famille empreinte d’amour et profite d’une nouvelle vie, nous informe France 3.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ