Blessé et terrifié, un chat ne voulait rien savoir des humains, puis il en vient à se blottir tous les jours contre un bébé

Par Jocelyn Neo
30 août 2019 Mis à jour: 30 août 2019

Lorsqu’une chatte a été sauvée des rues au Canada et emmenée dans un refuge, elle était terrifiée par tout le monde, surtout par les hommes. Cependant, après voir passé une journée à se cacher, elle a soudainement changé, à la grande surprise des propriétaires du refuge.

Une chatte siamoise luttait pour sa survie dans les rues de Kingston, en Ontario, lorsqu’elle a été sauvée et emmenée chez un vétérinaire, qui a découvert que son bassin était cassé.

Après l’examen de la chatte, le vétérinaire a demandé à Carla Reilly Moore, copropriétaire du refuge Happy Tails Farm Sanctuary, si elle voulait bien prendre l’animal en charge. Mme Moore n’accepte habituellement pas les animaux domestiques, mais elle a dit oui.

Une fois au refuge, il était clair pour elle et son mari que la chatte avait eu un départ difficile dans la vie. Elle avait également une « manière de boiter vraiment étrange » dans sa démarche, a expliqué Mme Moore au média The Dodo.

« C’est peut-être une voiture, ou elle a pu recevoir un coup de pied, mais on ne sait pas », suppose Mme Moore. « Elle a souffert toute seule, seule dans la rue pendant deux semaines, sans antidouleur. »

De plus, la chatte, qu’ils ont appelée plus tard Sapphire (nous l’appellerons Saphir), « avait très peur et se recroquevillait dans un coin de sa cage », se souvient-elle.

Ils ont décidé de laisser la chatte seule pendant un moment. Cependant, la situation ne s’est pas améliorée. Saphir refusait d’être près de qui que ce soit, surtout les hommes adultes.

« Quand elle venait jeter un coup d’œil, elle retournait se cacher à chaque fois que mon mari était aux alentours », se souvient Carla Reilly Moore.

Au lieu de profiter de la liberté de se promener à son gré, Saphir se cachait sous le lit et ne sortait pas de la journée. La famille Moore ne savait pas que Saphir s’apprêtait à changer.

« Tout à coup, elle a sauté sur notre lit, maladroitement à cause de son bassin, et est allée directement vers mon mari », a partagé Mme Moore.

Dans les jours qui suivirent, Saphir s’est aussi blottie contre Mme Moore et Mary, la petite fille du couple, âgée de quelques mois. Saphir a même commencé à protéger le bébé et à lui faire des câlins tous les jours.

Au début, elle s’asseyait simplement près du bébé.

« Elle gardait ses distances, mais gardait un œil sur elle », explique Carla Moore.

« Nous avons remarqué très vite que Saphir semblait commencer à protéger le bébé », a-t-elle remarqué.

« On n’a jamais vu un chat faire ça avant », s’est enthousiasmée Mme Moore. « Le lien qui les unissait grandissait de plus en plus vite. C’était vraiment incroyable ! »

Carla se souvient aussi que la chatte a également « commencé à enrouler ses pattes autour du bébé ».

Saphir s’est tellement attachée au bébé que lorsqu’elle ne voit pas la petite Mary, elle l’appelle et la cherche.

Cela faisait chaud au cœur de Mme Moore de voir Saphir changer.

« L’une des plus grandes émotions est de voir un animal dépasser la douleur et aller de l’avant », a indiqué Carla Moore. « C’est un moment très spécial. C’est un moment où ils prennent un risque avec les humains dans leur vie. »

Mme Moore a conclu que « certains diront peut-être que cette chatte avait besoin de nous, qu’elle était attirée par nous parce que nous étions capables de l’aider… Mais nous disons que nous avions besoin d’elle. On ne savait pas qu’on avait besoin d’elle, mais nous en avions vraiment besoin. »

RECOMMANDÉ