Bordeaux : des stationnements payants en fonction des revenus des résidents ?

Par Léonard Plantain
14 septembre 2020
Mis à jour: 14 septembre 2020

Il y a quelques jours, Didier Jeanjean, maire adjoint de Bordeaux en charge des « quartiers apaisés », a expliqué que le nouveau tarif du stationnement résident sera « basé sur les revenus des résidents bordelais à l’échéance d’un an ».

Pierre Hurmic, le maire écologiste de Bordeaux, planche sur une nouvelle tarification des « stationnements résidents », où les revenus des habitants seront pris en compte.

Il s’agit de l’une des premières mesures envisagées par la nouvelle municipalité, qui souhaite instaurer un tarif « social et solidaire pour le stationnement résident », qui correspond aux abonnements payés au mois par les habitants de chaque quartier, relate RTL.

Selon Didier Jeanjean, le maire adjoint, ce nouveau tarif sera « basé sur les revenus des résidents bordelais à l’échéance d’un an », a-t-il expliqué au Sud-Ouest. Un modèle qui reprend celui des tarifs de cantine, déjà existant dans la ville, alors que de nombreux quartiers de la ville sont encore en stationnement gratuit. Au final, cette mesure a pour objectif d’étendre la zone d’implantation des horodateurs. De nouveaux parcmètres ont également déjà commencé à fleurir.

La mise en place de ce projet était inscrite dans les promesses électorales de la majorité de Pierre Hurmic. Dans son programme, il avait prévu de mettre en œuvre le dispositif « Bordeaux ma carte » dans le but de proposer une tarification des services publics comme les transports, la piscine, les musées, les spectacles et les sports, en fonction des revenus des habitants.

FOCUS SUR LA CHINE – 3 typhons en 2 semaines



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ