Bordeaux : onze ans après sa disparition, une retraitée retrouve le chat que son petit-fils lui avait offert

Par Séraphin Parmentier
15 octobre 2019 Mis à jour: 15 octobre 2019

Bouleversée après la disparition du félin en 2008, sa propriétaire avait fini par se résigner, la mort dans l’âme, pensant qu’elle ne retrouverait jamais son animal.

En 2008, Nicole, une retraitée domiciliée dans le quartier de Nansouty, perd sa chatte Noisette âgée de deux ans à l’époque.

Elle la cherchera pendant plusieurs semaines, collant des affiches chez les commerçants et les vétérinaires avant de se résigner à annoncer à ses petits-enfants que Noisette était morte.

« C’est un camarade de mon petit-fils Louis qui lui avait donné cette femelle toute rousse. Elle était magnifique, vive, douce», confie la retraitée dans les colonnes de Sud-Ouest.

Mais début octobre, près de onze ans après sa disparition, un vétérinaire appelle Nicole pour lui annoncer que le félin a enfin été retrouvé à Floirac, en Gironde. Le praticien est formel et lui explique que le tatouage découvert sur l’animal correspond bien à celui de Noisette.

« Ça me fait tellement plaisir d’avoir retrouvé mon chat »

C’est un Floiracais qui a d’abord recueilli la chatte avant de la confier à l’association de protection animale Une pensée féline. Grâce au tatouage, une bénévole de l’association et le vétérinaire ont pu remonter jusqu’à la propriétaire de Noisette.

« Elle est fatiguée. Ça me fait tellement plaisir d’avoir retrouvé mon chat, mais en même temps ça me fait mal au cœur quand j’imagine ce qu’elle a vécu. Elle n’a pas pu vivre onze ans dans la rue, mais c’est sûr qu’elle a été maltraitée, elle a des marques sur le corps et elle est amaigrie », conclut Nicole avec émotion.

RECOMMANDÉ