Douze éléphants meurent mystérieusement au Botswana

Par Epoch Times avec AFP
19 mai 2020
Mis à jour: 20 mai 2020

Des opérations de surveillance sont en cours pour rechercher d’autres pachydermes morts. 

Le Botswana a décidé d’enquêter sur la mystérieuse mort d’une dizaine d’éléphants dans le célèbre delta de la rivière Okavango (nord), a indiqué mardi le ministère du Tourisme, excluant le braconnage.

Le pays enclavé d’Afrique australe, qui jouit de la plus grande population d’éléphants au monde, a expliqué avoir découvert la semaine dernière les carcasses de 12 éléphants dans deux villages du nord-ouest du pays.

« Jusqu’à présent, les agents vétérinaires ont exclu toute possibilité de braconnage parce que les carcasses d’éléphants ont été retrouvées intactes », a déclaré Oduetse Koboto, secrétaire permanent par intérim du ministère du Tourisme, dans un communiqué.

« CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR »

Une épidémie d’anthrax

Avec ses parcs non clôturés et ses grands espaces, le Botswana dispose de la plus grande population d’éléphants au monde avec plus de 135 000 pachydermes, soit un tiers du total du continent africain.

En octobre 2019, Gaborone a signalé la mort de plus d’une centaine d’éléphants, soupçonnés d’avoir été provoquée par une épidémie d’anthrax (fièvre charbonneuse, ndrl). Les enquêtes préliminaires ont ensuite suggéré que certains pachydermes étaient morts à cause de l’anthrax mais que d’autres avaient péri des effets de la sécheresse.

Qu’est-ce que la fièvre charbonneuse ?

Cette pathologie est causée par la bactérie sporulée Bacillus anthracis (qui signifie charbon en grec). La bactérie se répand dans le sol et lorsque le climat le favorise, les spores remontent à la surface contaminent les sols où les ruminants mangent. Ces derniers ingèrent donc la cellule contaminée qui se retrouve dans leur système digestifs.

 

— Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ