Bretagne : le chien de la gendarmerie retrouve un homme de 84 ans disparu d’un Ehpad

Par Nathalie Dieul
14 février 2020 Mis à jour: 14 février 2020

Mardi soir, panique dans un Ehpad de Pleugueneuc (Ille-et-Vilaine) : un homme vulnérable de 84 ans manque à l’appel. Il a été retrouvé au petit matin, en légère hypothermie, après avoir passé toute la nuit dehors.

L’Ehpad du Bignon, situé à Pleugeneuc entre Saint-Malo et Rennes, a alerté les gendarmes vers 1 h du matin mercredi 12 février, après avoir vérifié que l’octogénaire ne se trouvait nulle part dans l’établissement.

Les recherches ont été mises en place par les gendarmes de Combourg, avec l’aide des sapeurs-pompiers et d’une équipe cynophile de Rennes.

« Les premières recherches ont été effectuées à son domicile, situé dans la commune, en présence des pompiers. Cela n’a rien donné »,  expliqué à Ouest-France le commandant des gendarmes de la compagnie de Saint-Malo, Emmanuel Aubry.

Malgré la difficulté d’effectuer les recherches de nuit, c’est le chien des gendarmes qui a fini par retrouver l’homme disparu au petit matin, entre 6 et 7 heures.

« Après une nuit passée dehors, il a été découvert allongé dans un fossé, en légère hypothermie mais en vie », a indiqué M. Aubry à 20 Minutes.

« De nuit, en pleine campagne, nous aurions très bien pu passer à côté sans le trouver », a-t-il reconnu auprès du Pays malouin.

Lors des recherches menées par des équipes cynophiles – une soixantaine par an selon le commandant de la compagnie – l’issue n’est pas toujours aussi positive.

« Les chiens ne sont pas des machines, et ils peuvent être perturbés par le vent, la pluie », explique le gendarme.

RECOMMANDÉ