Bretagne : les gendarmes découvrent quinze cadavres de chiens dans le congélateur d’un particulier

Par Séraphin Parmentier
12 août 2019 Mis à jour: 12 août 2019

Les canidés ont été découverts le 7 août après un signalement effectué par la SPA auprès des gendarmes.

Mercredi dernier, les gendarmes ont découvert une trentaine de chiens en piteux état dans une maison de Luitré-Dompierre, une commune de moins de 2000 habitants située à une dizaine de kilomètres au sud-est de Fougères, en Ille-et-Vilaine.

Alertés par la SPA, les militaires ont également retrouvé les cadavres de quinze canidés dans le congélateur de la demeure habitée par une femme de 80 ans et sa fille. « Les chiens n’étaient pas battus mais les propriétaires n’avaient pas les moyens de les entretenir », a expliqué une bénévole de la SPA dans les colonnes de Ouest-France.

Non stérilisés, les animaux se reproduisaient entre eux et leurs propriétaires se seraient « laissés dépasser », selon les journalistes du quotidien régional. Les chiens encore en vie sont amaigris et souffrent de diverses pathologies telles que des ulcères ou des tumeurs.

« On va essayer de leur faire bénéficier d’une visite vétérinaire »

La SPA a récupéré vingt rescapés et a laissé les neuf autres survivants sur place. « On va essayer de leur faire bénéficier d’une visite vétérinaire aux frais de la SPA et de les stériliser, pour que cela ne recommence pas », confie une bénévole.

Les vingt canidés emmenés par l’association de protection des animaux ont été répartis dans plusieurs refuges de Vitré, Châteaubourg et Rennes. Ils seront proposés à l’adoption après avoir été remis d’aplomb.

Le parquet de Rennes a toutefois été saisi et une enquête pour « sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique » a été confiée à la gendarmerie.

RECOMMANDÉ