Brune Poirson veut « rediriger l’argent de nos banques » vers une « transition écologique planétaire »

Par Laurent Gey - Epoch Times
15 août 2019 Mis à jour: 15 août 2019

La secrétaire d’État à la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, était élue le 20 mars vice-présidente de l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement pour un mandat de deux ans. En préparation de l’Assemblée générale de l’ONU qui se tiendra en septembre à New York, Brune Poirson a déclaré dans un tweet qu’il fallait « rediriger l’argent de nos banques » vers une « transition écologique planétaire ».

À l’instar du «Green New Deal» de la député démocrate américaine Alexandria Ocasio-Cortez, Brune Poirson veut débloquer 32.000 milliards de dollars pour la transition écologique à l’échelle planétaire et veut rediriger cet argent de « nos banques ». En d’autres termes, il s’agirait de faire pression sur les banques pour orienter le placement des épargnes vers la transition écologique mondiale.

Le Green New Deal d’Alexandria Ocasio-Cortez visait à réduire les émissions de carbone des États-Unis à zéro d’ici 10 ans et d’atteindre 100 % d’énergies propres et renouvelables d’ici à 2035. Le plan devait coûter jusqu’à 2 000 milliards de dollars aux États-Unis. Il avait été rejeté au Sénat en mars 2019, avec 57 voix contre et 0 voix pour.

RECOMMANDÉ