Budget: Salvini promet d’être « le plus têtu » face à Bruxelles

Par afp
1 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini a promis samedi de ne pas céder et d’être « le plus têtu » dans le bras de fer budgétaire l’opposant à Bruxelles qui s’inquiète de la détérioration des finances publiques du pays et menace d’engager des sanctions.

« Je dirai à Bruxelles la semaine prochaine: Laissez-nous faire ce que demandent les Italiens: moins de taxes et plus d’emplois », a lancé Matteo Salvini lors d’un rassemblement politique. « Et s’ils disent non, nous verrons bien qui est le plus obstiné », a ajouté l’homme fort de la politique italienne, chef de la Ligue (extrême droite).

« Le gouvernement élabore un programme d’ensemble pour revoir les dépenses actuelles », a assuré vendredi le ministre italien de l’Economie, Giovanni Tria, en direction de Bruxelles qui a demandé des éclaircissements sur les finances publiques italiennes. Rome procédera également à un passage en revue de ses recettes, notamment fiscales, a ajouté Giovanni Tria.

Bruxelles a mis en garde cette semaine l’Italie devant l’évolution de la dette publique qui a atteint 132,2% du PIB en 2018, bien au-delà du seuil de 60% fixé par les règles européennes. Bruxelles s’est inquiété aussi du déficit structurel italien.

Cette inquiétude européenne a exaspéré Rome qui risque désormais l’ouverture d’une « procédure pour déficit excessif » et qui pourrait aboutir à terme à des sanctions allant jusqu’à 0,2% du PIB, soit environ 3 milliards d’euros pour l’Italie.

D.C avec AFP

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ