Bug informatique à la CAF : les allocataires accèdent aux comptes d’autres bénéficiaires

Par Christine Modock
12 octobre 2021
Mis à jour: 12 octobre 2021

Ce lundi 11 octobre, la Caisse d’allocations familiales a procédé durant quelques heures, à l’interruption de l’ «Espace Mon Compte » suite à une anomalie informatique : les allocataires pouvaient accéder, grâce à leur propre identifiant, aux comptes avec données personnelles d’autres bénéficiaires.

Après plusieurs plaintes ce week-end, la Caisse des allocations familiales a décidé de suspendre le service « Espace mon compte ». Cette situation inédite de la CAF résulte d’un désordre dans le fonctionnement du système. En effet, des milliers d’utilisateurs ont fait le constat que l’utilisation de leur identifiant les renvoyait sur le compte d’autres allocataires. En accédant aux informations personnelles d’autres allocataires, les utilisateurs craignent l’accessibilité de leurs propres données par plusieurs centaines d’utilisateurs.

Selon le journal la Dépêche, Vincent Mazauric, directeur général de la CAF, aurait déclaré que cette « violation de l’intégrité des données » n’est pas « due à une attaque informatique ». L’incident ne signalait donc pas une « vulnérabilité du système informatique ». Cependant, sans qu’il donne d’explication, il affirme que la cause a été « identifiée ».

Plusieurs internautes ont affirmé que les données tels que les versements, paiements, RIB, étaient non seulement accessibles mais aussi modifiables.

En début d’après-midi, la CAF aurait donné plus de détails sur l’origine du dysfonctionnement dans un communiqué. L’erreur serait due à la mise en place d’un nouveau système de connexion pour les utilisateurs. Depuis lors, les allocataires ont été invités à modifier leur identifiant et leur mot de passe.

Afin d’éviter toutes sortes de piratages, « l’accès au site caf.fr a été fermé le lundi 11 octobre aux environs de 8 heures », indique l’organisme avant de préciser que « toutes les démarches effectuées pendant ces quelques heures sur ces comptes ont été annulées ».

De son côté, la Cnil, qui a reçu de « nombreux appels », a indiqué qu’en cas de violation de données, une instruction serait ouverte, précise le journal La Provence.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ