« Ça vient du cœur » : un restaurateur de Lyon offre 300 menus à 1 euro pour les étudiants

Par Nathalie Dieul
13 février 2021
Mis à jour: 13 février 2021

Le chef d’un restaurant réunionnais situé à Lyon a décidé de faire une bonne action pour les étudiants en leur apportant un soutien dont ils ont bien besoin. Trois cent repas leur sont proposés pour la somme symbolique de 1 euro ce samedi 13 février.

Cela fait quatre mois que ses deux restaurants de Lyon – le Ti’ Punch de la Réunion et Les Délices des îles – sont fermés et qu’il tourne en rond. Au lieu de se laisser démoraliser par la situation, Patrick Fetter a décidé d’offrir un peu de réconfort aux étudiants qui « souffrent moralement » en plus de souffrir « financièrement », a-t-il déclaré à l’antenne de BFMTV.

« Je ne peux rien leur apporter pécuniairement », regrette le restaurateur. « Mais moralement, on peut dire: ‘On pense à vous, on vous apporte un peu de soleil, un vrai repas réunionnais.' »

Au menu de la distribution de ce samedi 13 février : un samoussa, trois accras de morue, du cari au poulet, le tout accompagné d’un dessert (chocolat mi-cuit banane) et d’une boisson. Bref, un vrai repas de restaurant plein de saveurs.

« Ça va nous coûter un peu de sous mais ça vient du cœur », assure le chef bienveillant.

Sans surprise, le restaurant a indiqué sur Facebook vendredi au petit matin que les 300 commandes étaient réservées. « Nous sommes ravis de vous recevoir samedi », assure l’établissement.

Les bonnes actions de restaurateurs envers les étudiants se multiplient et font boule de neige. Récemment, c’est le gérant d’un restaurant d’Amiens qui a décidé de rouvrir ses cuisines pour préparer de bons plats chaque semaine au profit des étudiants, grâce à des dons de produits et l’aide d’associations pour la logistique.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ