Caen : elle repeint une statue de la Vierge du XVIe siècle pour qu’elle ressemble « à celles que l’on trouve en Martinique »

Par Séraphin Parmentier
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Une fidèle a décidé de son propre chef de repeindre une statue de la Vierge à l’enfant datant du XVIe siècle parce qu’elle n’était pas suffisamment gaie à son goût.

Au mois de décembre 2015, une fidèle a décidé de repeindre une sculpture en pierre du XVIe siècle conservée dans l’église Saint-Pierre de Caen (Calvados) et représentant une Vierge à l’enfant.

Convaincue que la statue était « trop triste », la fidèle en question a voulu lui mettre de la couleur « afin qu’elle corresponde davantage à celles que l’on trouve à la Martinique », rapporte Ouest-France.

Prise à la suite d’une « révélation », l’initiative n’a manifestement pas été couronnée de succès puisque les membres du conseil municipal de Caen seront amenés à se prononcer sur l’octroi d’une subvention de 2575 euros destinée à financer la restauration de ladite statue le 23 novembre 2020.

« On n’a aucun doute sur les bonnes intentions de cette fidèle, qui a simplement voulu colorer cette Vierge comme elles le sont parfois aux Antilles. Mais force est d’admettre qu’esthétiquement, ce n’est pas ça… Et en tout cas, c’est difficilement compatible avec ce type de sculpture du XVIe, d’autant que les couleurs choisies sont vraiment très flashy », a souligné le père Laurent Berthout dans les colonnes du Parisien.

Aucune plainte déposée

Si les élus caennais se prononcent en faveur de l’octroi d’une subvention pour restaurer l’œuvre du XVIe siècle, celle-ci devrait cette fois être confiée à un atelier spécialisé de Villedieu-les-Poêles (Manche) d’ici la fin de l’année.

Magnanime, les autorités ecclésiastiques n’envisagent pas de poursuivre la paroissienne, qui a d’ailleurs utilisé de la peinture à l’eau pour colorer la statue de la Vierge et de l’enfant Jésus.

« Il est évident que nous n’engageons aucune poursuite, puisque nous sommes absolument convaincus que notre fidèle a tenté cette démarche avec les meilleures intentions du monde », conclut Laurent Berthout.

FOCUS SUR LA CHINE – Trump continue de lutter contre la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ