Une caméra sur le tableau de bord d’une voiture montre un officier entrant en collision avec un cerf à 180 km/h

Par Epoch Times
11 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Une caméra installée sur le tableau de bord d’un véhicule de patrouille de la police du Minnesota montre un officier frappant un cerf alors qu’il se déplaçait à 180 km/h en réponse à un appel concernant un suspect armé dans un restaurant.

Le Service de police du comté d’Isanti a publié sur leur page Facebook de captivantes séquences vidéo illustrant le danger que représentent les animaux pour les conducteurs et l’importance de ne pas dévier de la route lorsqu’un animal est frappé par un véhicule.

« Cela montre à quel point les collisions avec les cerfs peuvent être dangereuses, mais cela montre aussi à quel point il est important de NE PAS virer lorsqu’une collision avec un animal est sur le point de se produire. Si l’officier avait fait une embardée, il aurait fait un tonneau et aurait été blessé ou pire encore », indique la publication sur Facebook. « Rester en ligne droite a permis de réduire les blessures au minimum au moment où le coussin gonflable s’est déployé. »

La collision avec le cerf a provoqué l’ouverture du capot de la voiture et l’animal a complètement recouvert le pare-brise. L’officier a freiné brusquement et a fait de son mieux pour rester dans sa voie.

L’incident s’est produit vers 6 h 30, alors que ce dernier répondait au signalement d’un incident lié à une arme à feu dans le secteur situé près du 343rd Avenue Northeast et North Main Street, juste au nord de Cambridge, dans l’État du Minnesota, aux États-Unis, selon le Isanti County News.

L’officier voyageait avec ses phares et ses sirènes allumées. À la suite de l’impact, le coussin gonflable s’est ouvert et il n’a eu que des blessures légères.

« J’ai été témoin de beaucoup plus de blessures graves lorsque quelqu’un fait une embardée et fini par s’écarter dans le fossé et faire des tonneaux avec son véhicule », a déclaré le chef de police Chris Caulk, du comté d’Isanti.

Le chef de police a mentionné que quatre voitures de son département avaient été accidentées cette année, dont trois à la suite de collisions avec des cerfs. L’une des voitures se dirigeait vers un incendie, tandis qu’une autre se rendait sur les lieux d’une bagarre avec un autre officier.

« Comme tout le monde, nos officiers frappent parfois des cerfs et cela continuera d’arriver », a dit M. Caulk. « Nous espérons simplement que tout le monde reste en sécurité pendant cette saison de chasse au cerf. »

RECOMMANDÉ