Cancer : des lycéens bretons offrent 10kg de cheveux à une association qui en fera des perruques

Par Nathalie Dieul
12 février 2020 Mis à jour: 12 février 2020

Le lycée Notre-Dame de Kreisker à Saint-Pol-de-Léon (Finistère) s’est transformé en salon de coiffure ce lundi. Une centaine de lycéens, professeurs et autres membres du personnel se sont fait couper les cheveux, afin de les transformer en perruques pour les malades du cancer.

L’opération menée par une classe de première ST2S (bac santé et social) est partie d’une idée de leur professeure de français, Maïe Quéinnec. Les élèves, très motivés, sont rapidement passés à l’action et ont démarché beaucoup de coiffeurs.

Voir cette publication sur Instagram

La grande équipe au complet !!!

Une publication partagée par Lycée Du Kreisker (@cut_cancer) le

« Je voulais me couper les cheveux pour une association et j’ai proposé aux élèves de s’associer à moi », raconte Mme Quéinnec à France Bleu.

Entre 8 h 30 et 16 h 45 lundi 10 février, la quinzaine de coiffeurs bénévoles ont ainsi récupéré 10,5 kilogrammes de cheveux, séparés en petites mèches que chaque élève a mises dans une enveloppe. Pour participer, il fallait couper un minimum de 10 centimètres de chevelure.

Voir cette publication sur Instagram

Avant/ Après

Une publication partagée par Lycée Du Kreisker (@cut_cancer) le

Les dons sont destinés à être envoyés à l’association Fake Hair Don’t Care à Paris, qui les enverra par la suite à des perruquiers. Les prothèses capillaires sont destinées à des personnes qui ont perdu leurs cheveux à cause des traitements contre le cancer.

Les élèves ont même reçu une surprise par la poste : une dame de Saint-Pol-de-Léon leur a envoyé un coffret contenant de longs cheveux, coupés en 1960 alors qu’elle avait 10 ans, rapporte Le Télégramme. « J’ai toujours gardé les cheveux mais je ne savais pas où les remettre. Bravo à cette très grande initiative et je pense que ces quelques mèches pourraient servir », a écrit la retraitée dans la lettre qui accompagnait le colis.

Voir cette publication sur Instagram

Merci, à cette femme qui gardait ses cheveux précieusement depuis 1960!!

Une publication partagée par Lycée Du Kreisker (@cut_cancer) le

Parmi ceux qui se sont fait couper les cheveux lors de la journée spéciale au lycée, Axel, une élève du lycée, témoigne : « Je n’avais pas prévu de me couper les cheveux, mais c’est intéressant de pouvoir aider à notre façon, c’est pour la bonne cause. »

« J’ai toujours eu les cheveux longs et j’ai décidé de faire cela pour cette cause-là, sinon je ne le ferais pas », indique une autre lycéenne à la chaîne de télévision bretonne Tébéo.

La journée de coupe de cheveux est la première de deux journées de sensibilisation pour la lutte du cancer organisées par les élèves de première ST2S.

Une marche d’environ 10 kilomètres est prévue en ville le 24 mai, pour laquelle les lycéens recherchent des sponsors afin de reverser les dons à l’association Halte au cancer, rapporte Ouest-France.

RECOMMANDÉ