Le cancer est toujours la première cause de mortalité dans le monde

Par Léonard Plantain
6 février 2021
Mis à jour: 6 février 2021

En 2020, plus de 19 millions de nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués dans le monde, dont près de 468 000 en France. Et bien que l’on guérisse aujourd’hui de plus d’un cancer sur deux, ce dernier reste la première cause de mortalité dans le monde.

La journée mondiale contre le cancer, qui a eu lieu ce jeudi 4 février, a été l’occasion de refaire un point sur la maladie dans le monde et en particulier en France. Alors que 19 millions de nouveaux cas ont été diagnostiqués l’année dernière à l’échelle mondiale, c’est près de 468 000 cas qui ont été recensés en France, dont 185 621 décès rien que dans l’hexagone.

Selon l’agence internationale de recherche contre le cancer (IARC), consolidées par les données de Santé publique France entre 1990 et 2018, les cancers les plus fréquents sont le cancer de la prostate chez l’homme et le cancer du sein chez la femme, suivi du cancer colorectal et du cancer du poumon, relate France Bleu.

Quant au plus mortel, il s’agit du cancer du poumon chez l’homme et du sein chez la femme, suivi des cancers colorectal et de la prostate.

Selon Santé publique France, un certain nombre de cancers pourraient pourtant être évités : « Environ 41 % des cancers chez les plus de 30 ans sont liés à des facteurs de risque modifiables comme le tabagisme et la consommation d’alcool, l’alimentation, le surpoids et l’obésité, certains agents infectieux, certaines expositions professionnelles, ou l’exposition aux ultraviolets naturels et artificiels. »

Aussi, la détection précoce d’un cancer augmente de façon importante les chances de guérison. Certains cancers peuvent par ailleurs être repérés par des tests simples, même en l’absence de symptômes ressentis ou visibles.

À noter qu’en France, des programmes nationaux de dépistage ont été mis en place pour 3 cancers : le cancer du sein, le cancer colorectal pour les personnes de 50 à 74 ans (tous les 2 ans) et le cancer du col de l’utérus pour les femmes de 25 à 65 ans (tous les 3 ans).

Malheureusement, en 2020, le dépistage organisé a souffert du premier confinement à cause de la crise sanitaire. Les chiffres des cancers pour les années à venir pourraient se montrer un peu plus élevés.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ