Le CSA met en demeure CNews à propos d’Eric Zemmour – Canal+ dépose un recours pour abus de pouvoir

Par Epoch Times avec AFP
3 décembre 2019 Mis à jour: 3 décembre 2019

Le CSA a mis en demeure ce mardi la chaîne d’info du groupe Canal++ lui demandant de respecter ses obligations, notamment en termes d' »incitation à la haine et à la violence ». En retour, la chaîne d’info a déposé un recours pour abus de pouvoir auprès du Conseil d’État, considérant cette mise en demeure « injustifiée » et « contraire aux principes de la liberté d’expression ».

Cette mise en demeure a été rendue publique mardi par le CSA et fait planer sur la chaîne la menace d’une censure par la suspension temporaire du programme ou le retrait de l’autorisation de la chaîne, en plus d’amendes ou privations de revenus publicitaires.

Dans un communiqué, le groupe Canal+ a répondu aussitôt qu’il allait déposer un recours pour abus de pouvoir auprès du Conseil d’État, considérant cette mise en demeure « injustifiée » et « contraire aux principes de la liberté d’expression ». Pour CNews, les propos mis en cause de Éric Zemmour relevaient de « l’expression du pluralisme des courants de pensées et d’opinion », et le débat épinglé par le CSA était équilibré, même si les opinions exprimées « ont pu heurter, choquer ou inquiéter ».

Eric Zemmour est arrivé mi-octobre dans l’émission « Face à l’info », une émission quotidienne de CNews présentée par Christine Kelly (ancienne membre du CSA).  Des pressions politiques internes et externes avaient poussé Canal+ à diffuser « Face à l’info » en différé à partir de la fin octobre, comme l’avait recommandé le comité d’éthique du groupe (filiale de Vivendi). Les propos incriminés par le CSA étaient antérieurs à ce changement dans la diffusion.

Éric Zemmour bat des records d’audience avec l’émission Face à l’info

Mercredi 27 novembre, l’émission « Face à l’info » avait réuni 300.000 téléspectateurs et 1,6% de part de marché. Une audience record permettant à CNews d’être première chaîne info de France devant BFMTV (206 000 téléspectateurs), LCI (191 000) et Franceinfo (34 000).

L’émission réalisait un record d’audience de part de marché sur l’ensemble des téléspectateurs mais aussi sur les CSP+ (1.7%), et sur les 25-49 ans (1.6%).

La journaliste Christine Kelly, menacée de mort car elle présente l’émission « Face à l’info » avec Éric Zemmour

Vendredi 29 novembre, Christine Kelly a posté un message sur son compte Twitter révélant les menaces de mort qu’elle reçoit depuis plusieurs semaines.

« Qui a déjà survécu à des mois ou semaines de menaces de mort en travaillant ? » écrit la journaliste sur son compte Twitter. « Merci pour vos témoignages . Ça peut aider ». Avec ce court message, Christine Kelly faisait part des pressions qu’elle recevait pour faire en toute indépendance son travail de journaliste.

  »J’ai beaucoup encaissé. Je ne tolère aucune volonté de blesser, gratuitement », avait-elle écrit la veille.

Sur la chaîne Non Stop People,  la présentatrice avait souligné l’adéquation de son profil face à l’idée qu’une partie des Français se font de Éric Zemmour. « On ne peut imaginer un seul instant que je fasse partie de ses critères. Je pense cocher toutes les cases que n’aime pas Éric Zemmour : femme, journaliste, protestante, défendant les familles monoparentales, descendante d’esclave et symbole de la colonisation française », avait-elle déclaré.

Suite à ce message, plusieurs personnalités politiques lui ont apporté leur soutien.

RECOMMANDÉ