Ce chien a été laissé défiguré après que son maître l’eut martyrisé

Par Louise Bevan
15 juillet 2019 Mis à jour: 16 juillet 2019

Deux ans et des dizaines de milliers de dollars ont été nécessaires afin d’effacer les tragédies du passé, mais Dwayne, chien maltraité, portera à jamais les stigmates de ses multiples traumatismes.

Le chien a été retrouvé errant dans les rues de Tijuana dans un état horrible après avoir souffert des mains de son propriétaire et des résidents locaux.

Il a été récupéré en mai 2017 et emmené dans un centre de traitement médical à San Diego, en Californie, pour un diagnostic.

Dwayne, un croisé pointer anglais maintenant âgé de 4 ans, a été pris en charge par le Centre animalier Helen Woodward à Rancho, Santa Fe. Après que Dwayne eut reçu une dose urgente d’amour ainsi que des soins dont il était privé depuis si longtemps, le personnel du centre a rebaptisé le gentil chien d’un puissant surnom : le stoïque animal, après avoir fait montre d’une grande résilience, porte maintenant le nom de Dwayne « The Rock » Johnson.

Le centre animalier s’est réjouit de la façon dont Dwayne a été repéré par un citoyen mexicain inquiet de voir le chien gravement maltraité par les habitants de Tijuana. Les habitants, effrayés par les difformités physiques de Dwayne qu’ils ne supportaient pas de voir, ont été surpris à lancer des pierres sur le docile petit chien et même à le brûler avec de l’eau chaude.

Le premier maître de Dwayne l’aurait muselé avec du fil de fer, lui assenant des coups de pieds ou le battant à mort avec un bâton. Les cicatrices de Dwayne le prouvent.

On pense que Dwayne se défendait seul dans les rues de Tijuana après que son ancien maître ait été emprisonné à la suite d’autres accusations. Comme s’il n’avait pas assez souffert, le pauvre chien a également été attaqué par un couple de pit-bulls dans la rue qui lui ont infligé des blessures à la tête et d’horribles dommages aux oreilles.

C’est à ce moment que Dwayne a été repéré, ramassé puis pris en charge. Le premier sauveteur de Dwayne n’a pas pu lui trouver un abri à Tijuana où il pourrait être aidé, les blessures de Dwayne étant trop complexes et trop étendues. Mais un généreux bienfaiteur en Arizona a eu vent de l’état de Dwayne et a gentiment financé son premier traitement d’urgence.

Le sauveteur de Dwayne, qui a voulu rester anonyme, a ensuite contacté le Dr Patricia Carter, vétérinaire en chef de l’hôpital du Centre animalier Helen Woodward, et a plaidé pour sa cause. Le Dr Carter a alors fait tout ce qu’elle pouvait.

« J’ai immédiatement contactée notre président », a ainsi raconté le Dr Carter à la chaîne Fox 5. « Vous ne pouvez pas regarder ce chien sans faire tout ce qui est en votre pouvoir pour l’aider. Je savais qu’il dirait oui. »

Le pronostic qu’a émis Dr Carter était sombre mais non dénué d’espoir.

Dwayne a dû subir de longues opérations pour réparer une luxation de la hanche, un coude disloqué et une pléthore de difformités faciales. Le chien souffrait également de difficultés respiratoires en raison de son museau qui avait été mutilé par ligotage.

En dépit des ses afflictions, Dwayne s’est comporté en vrai soldat.

« Cela fait quatre jours que Dwayne a subi sa première intervention chirurgicale, et son museau semble déjà beaucoup mieux ! L’opération a été un tel succès qu’il n’a peut-être besoin que de deux ou trois chirurgies », se sont-ils exclamés, très heureux. « Tellement de bonnes nouvelles ! »

« Pour tout vous dire, je suis tout simplement étonné qu’il n’ait pas peur des hommes ou des gens après tout cela », a déclaré le vétérinaire de Dwayne à Inside Edition.

En fait, Dwayne s’est avéré être une vraie boule d’amour, et sa belle personnalité a rapidement récolté la plus grande et meilleure des récompenses : un nouveau foyer permanent.

Le 8 septembre 2017, quatre mois après la découverte du chien errant dans les rues, Dwayne est rentré chez lui avec une femme nommée Kelly.

Kelly a accueilli Dwayne dans sa maison et son cœur lors d’une émouvante fête d’adoption organisée par le personnel du centre animalier ; la fête a été retransmise en direct sur Facebook pour que le public, qui avait suivi le cheminement de Dwayne vers la guérison, puisse en profiter.

Tout le personnel du centre s’est investi en temps, en compétences, mais aussi en espoir dans les beaux et courageux progrès du chien.

C’est donc la meilleure des fins pour une histoire tragique puisque Dwayne est accueilli enfin dans le foyer qu’il mérite.

Dwayne est revenu visiter le centre avec Kelly un an après son adoption, et le personnel du centre a été enchanté de voir leur cher ami chien en forme. « Aujourd’hui, il est en parfaite santé », a ainsi posté le personnel du Centre animalier Helen Woodward sur son site web. « On dit qu’il adore le moment du dîner, les balades en voiture et qu’il est toujours prêt pour des câlins. »

RECOMMANDÉ