Ces jumelles siamoises de 28 ans nous donnent un aperçu de leur monde « dans un seul corps » – elles arrivent à de coordonner de manière incroyable !

17 juillet 2018 Mis à jour: 5 avril 2019

Abby et Brittany sont des célèbres jumelles siamoises bien particulières : elles ont chacune une tête mais partagent un même corps. Le taux de survie des jumeaux conjoints est de seulement 1 % au-delà de la 1ère année, et est encore plus bas pour les jumeaux bicéphales. C’est donc un miracle qu’elles soient parvenues à l’âge adulte.

Les jumelles Hensel ont un sens de la coordination étonnant leur permettant de jouer du piano, faire du sport ou encore de conduire une voiture. Chacune contrôle une moitié du corps et n’a aucune sensation de l’autre côté, elles ont donc dû apprendre à se coordonner afin de vivre une vie harmonieuse et pleine de vitalité.

Avec deux cœurs, deux colonnes vertébrales, deux œsophages, deux estomacs, trois reins, deux vésicules biliaires, quatre poumons, un foie, une cage thoracique, un système cardiovasculaire et des systèmes nerveux partiellement partagés, ces jumelles sont simplement extraordinaires.

À l’âge de 16 ans, elles ont passé leurs permis de conduire avec succès. Elles ont toutes les deux leur permis, mais qui aura une amende en cas d’excès de vitesse ?

Un sur mille milliards : Les Hensel passent pour être unes des seules paires de jumeaux dicéphales dans l’histoire, à avoir survécu aux premiers âges.

Avec deux cœurs, deux colonnes vertébrales, deux œsophages, deux estomacs, trois reins, deux vésicules biliaires, quatre poumons, un foie, une cage thoracique, un système cardiovasculaire et des systèmes nerveux partiellement partagés, ces jumelles sont simplement extraordinaires.

Cependant à la taille, tous leurs organes, comprenant l’intestin, la vessie, et les organes reproductifs, sont partagés. Les médecins ont été stupéfaits de leur capacité à se coordonner entre elles de façon à jouer du piano comme une seule personne – Abigail jouant avec sa main droite les notes aigües et Britanny les notes graves avec sa main gauche. Les jumelles adorent aussi les sports comme le bowling, le volleyball, le cyclisme, le softball et la natation.

Ces jeunes femmes de 28 ans sont maintenant institutrices dans une école primaire. Leurs élèves les adorent ! Même si elles ont chacune leur diplôme, mais elles ne reçoivent qu’un seul salaire

Abby et Brittany ont chacune une personnalité bien différente. Par exemple, la dynamique Abby aime le jus d’orange le matin, tandis que Brittany, l’insouciante de la famille, préfère boire du lait. Elles ont des hauts faits main avec deux différents décolletés pour refléter leurs personnalités et leurs styles différents. Elles ont des pantalons avec deux couleurs différents sur les deux jambes pour refléter leurs goûts individuels, et occasionnellement elles portent différentes chaussures sur les deux pieds !

Mais le plus touchant, c’est la capacité à bien s’entendre des jumelles : elles se disputent rarement malgré leurs caractères distincts.

Parfois l’une des jumelles gratte une démangeaison que l’autre ne peut atteindre. En une autre occasion, lorsque Britanny était atteinte de pneumonie et ne pouvait avaler son médicament, Abigail s’est porté volontaire pour le prendre dans l’espoir que sa jumelle se porte mieux.

Ces jumelles sont inspirantes par leur dévotion au bonheur de l’autre !

Patty, leur mère n’avait pas le moindre soupçon de porter des jumelles jusqu’à la naissance à l’hôpital où elle travaillait : « Le pédiatre a dit que mes bébés étaient ensemble mais qu’ils avaient deux têtes », se rappelle-t-elle en 2006. « C’était direct, mais tout à fait pertinent. »

« Dès la première fois que nous les avons vues, nous savions qu’elles étaient magnifiques. J’ai embrassé Abigail puis Britanny et leur ait fait un câlin. C’est comme ça chaque fois que je vais les chercher à l’école, deux bisous et un câlin pour les plus beaux enfants au monde. »

Les jumelles ont dû supporter un certain degré de négativité de la part de ceux qui n’étaient pas sensibles à leur situation, par exemple une fois Patty a entendu un enfant à la piscine demander à sa mère si elle avait vu la petite fille avec deux têtes. « Nous avons parlé de ça avec Abigail et Britanny », confie la maman. « Lorsque les enfants demandent aux filles si elles ont deux têtes, elles disent que non, chacune a sa propre tête. C’est ce que nous les encourageons à faire, de développer autant que possible leur propre individualité. »

Affirmer leur propre individualité peut pourtant être un peu compliqué, par exemple en achetant deux places au cinéma bien qu’une seule sera utilisée, manger des repas séparés, et avoir deux gâteaux d’anniversaire différents avec des bougies chaque année. Patty et Mike doivent être sages en disciplinant leurs filles. Si l’une des jumelles se comporte mal, Patty et Mike doivent réprimander seulement celle responsable même si l’autre a été inévitablement impliquée dans la mauvaise conduite.

Malgré leur positivisme et leur dévotion au bonheur de l’une et de l’autre, il y aura certainement des défis à surmonter dans leur vie des filles. Nous avec un corps normal pouvons tirer une leçon de ces merveilleuses jumelles, la façon dont elles sont capables de partager et de travailler ensemble dans un but commun, tolérant harmonieusement l’autre. C’est quelque chose de vraiment unique.

Avez-vous aimé cet article ? Écrivez-nous un commentaire et partagez cet article avec vos amis et votre famille !

RECOMMANDÉ