« C’est mieux de ne pas confiner, on va rendre tout le monde fou », estime le Pr Didier Raoult

Par Nathalie Dieul
30 janvier 2021
Mis à jour: 30 janvier 2021

Face à la possibilité imminente d’un troisième confinement, l’infectiologue Didier Raoult est catégorique : aucune des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le virus de Wuhan n’a été démontrée efficace.

«On ne va pas proposer à la population de vivre entièrement cloisonnée tout le reste de l’histoire de l’humanité ! », s’est exclamé le 28 janvier le professeur Raoult dans une entrevue à Radio classique, en partenariat avec Le Figaro. « C’est mieux de ne pas confiner (les gens), on va rendre tout le monde fou ! »

« Le nombre de problèmes psychiatriques qu’il y a actuellement est en train d’exploser », ajoute-t-il.

« Maintenant que ça fait, un an, nous pouvons analyser les données sociales qui ont été prises pour essayer de contrôler les maladies », explique le professeur au micro de Sud Radio le 29 janvier. «On ne peut pas dire (que les mesures prises ont) joué un rôle dans le contrôle de l’épidémie.»

Selon le spécialiste des maladies infectieuses, le confinement avec des rapports sociaux d’une grande proximité au sein des foyers facilite les contaminations, explique-t-il en rappelant l’exemple du premier confinement où on a mis « toutes les familles ensemble, avec des gens qui étaient positifs et des gens qui étaient négatifs, sans les tester ». « Du coup vous vous retrouvez avec toute la famille qui est infectée », constate Didier Raoult.

« 50% des gens qui sont contaminés sont contaminés en famille », déclare le directeur de l’IHU

Par ailleurs, le professeur rappelle que la mortalité est liée à « deux facteurs essentiels : l’âge et l’obésité ». Les personnes de moins de 65 ans décédées dans son hôpital « sont soit mortes avec le Covid et non pas de la maladie, soit ils avaient des facteurs de risques associés. »

« On vit dans une société d’obèses (…) le vrai point de lutte c’est contre l’obésité et la consommation de boisson sucrée », déclare le professeur de microbiologie.

Au sujet d’un troisième confinement, Didier Raoult propose de « revenir à la raison » : puisqu’il « n’y a pas d’évidence que les mesures sociales pour contrôler l’épidémie aient contrôlé quoi que ce soit, il faut laisser les gens vivre et les soigner. »

« La réflexion dans ce pays manque terriblement de science. Il y a trop d’émotions, trop d’opinions, et pas suffisamment de science », estime le professeur Raoult. « L’Histoire se souviendra d’une époque où les gens étaient fous, où au lieu de soigner ils ont obligé des populations à rester à la maison. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ