Cestas : venez découvrir un labyrinthe végétal géant cet été en Gironde

Par Emmanuelle Bourdy
15 juillet 2020
Mis à jour: 15 juillet 2020

Dans un champ de maïs, un couple de Girondins ont créé un labyrinthe végétal géant dans le champ de maïs d’un agriculteur en bio de Cestas (Gironde). Jusqu’en septembre, les petits comme les grands pourront arpenter les couloirs de ce labyrinthe dans les quatre hectares de maïs, tout en répondant à des énigmes.

Julien Delplanque et son épouse ont eu l’idée de créer ce labyrinthe végétal géant en se basant sur le concept de la société Pop Corn Labyrinthe, basée en Bretagne. C’est ainsi que le couple s’est joint à un agriculteur en bio de Cestas pour créer le labyrinthe dans son champ de maïs, rapporte France Bleu.

Un succès immédiat

La première journée d’ouverture du samedi 11 juillet a connu un franc succès. Pas moins de 400 personnes étaient venues se perdre dans le labyrinthe. Le concept de la « nuit d’horreur » a lui aussi été apprécié par 250 personnes. Une seconde « nuit d’horreur » est d’ailleurs prévue le samedi 18 juillet.

Et il y en a pour tous les âges. Pour les petits, à partir de 7 ans, il y a le parcours des petits sorciers. Sinon, on peut s’essayer au parcours ludique, agrémenté de jeux en bois et accessible à tous. Les cinq kilomètres de galeries sont réparties sur les quatre hectares de ce champ de maïs. Le labyrinthe se traverse en une heure et demi, voire deux heures, précise encore France Bleu.

Bien entendu, pour cela il faut répondre aux énigmes qui jalonnent le parcours et permettent d’ouvrir le cadenas final. On peut également gagner un petit cadeau grâce aux bonus qui sont cachés dans les galeries. Et impossible de tricher, car les plants de maïs font déjà deux mètres de haut !

Ils ont testé pour vous

Julie – qui a testé le parcours accompagnée de ses parents et de son fils d’un an qu’elle portait sur le dos – précise que pour s’aventurer dans le labyrinthe, « pas besoin de connaissances particulières, c’est surtout de la logique, et il y a beaucoup d’indices ».

Marie, Jean-François et leurs six enfants ont également fait cette expérience. « On essaie d’être méthodique et de ne rien rater », explique Jean-François, après être passé par tous les chemins. Quant à Marie, elle avoue qu’elle est « perdue depuis le début ». Mais au bout d’un certain temps, ils sont tout de même parvenus à une table d’énigmes.

Concernant les infos pratiques

Jusqu’à la fin du mois d’août, le labyrinthe sera ouvert 7 jours sur 7. Les vendredis de l’été, les amateurs pourront tenter les nocturnes. En septembre, le labyrinthe n’ouvrira plus que les mercredis et les week-ends.

Le prix d’entrée varie entre 6 et 8 €, mais reste gratuit pour les enfants de moins d’un mètre. Le labyrinthe se trouve au 261 avenue Saint Jacques de Compostelle, 33610 Cestas.

Il est par ailleurs possible de se restaurer avec des produits locaux, au centre du parcours. En août, le couple proposera, en prime, des événements autour de marchés de producteurs.

Le saviez-vous  ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ