Quel est cet objet mystérieux sur la plage ? La réponse est nette mais terrifiante

22 avril 2019 Mis à jour: 22 avril 2019

Ils sont proches de la tête de liste quand il s’agit d’objets inhabituels que l’on pourrait trouver échoués sur la plage.

Ces objets sont parfois connus sous le nom d’ « oreillers de mer ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kat Monroe (@mskatmonroe) le

Parfois, on les appelle des « sacs à main du diable » ou « sacs à main de sirènes ».

Mais ce ne sont ni des oreillers, ni des sacs à main, ni même quelque chose d’artificiel.

Au lieu de ça, ce sont des œufs de requins.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Christopher Caravello (@nolecore) le

Ces poches déconcertent souvent ceux qui les trouvent.

Quand on les regarde de près, on peut parfois voir un petit requin.

Les « oreillers de mer » sont faits de protéines de collagène et sont doux et légèrement coriaces au toucher.

En général, ils comportent un orifice par lequel les petits du requin sont sortis en nageant. Sinon, cela veut dire que les petits n’ont pas survécu.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Wild Ones Media (@thewildonesmedia) le

Certains ont des formes différentes, y compris des spirales.

Voir cette publication sur Instagram

Never saw #seaweed like this before #unusual #beachtreasures #beach #spiral

Une publication partagée par Marika (@gardengypsyhide) le

Parmi les 9 ordres de requins, on ne trouve que trois variétés de requins qui pondent des œufs.

« Environ 43 % des requins et des raies – y compris les raies, la plupart des roussettes et les neuf espèces de requins dormeurs (horn sharks) – pondent des œufs plutôt que de donner naissance à des petits vivants. Les requins dormeurs cornus en pondent environ deux tous les 10-14 jours environ, au printemps et en été (cette observation a été faite principalement sur la recherche en aquarium), et chacun contient un petit embryon », selon un article dans Science Daily.

« Il n’est pas clair comment cette forme se développe réellement », a déclaré Christopher Lowe, un professeur de biologie marine qui est en charge du Shark Lab à l’Université de Californie State à Long Beach.

Le rapport précise que l’ « emballage » de l’œuf est fait d’un matériau similaire aux ongles ou aux cheveux.

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

RECOMMANDÉ