Cette grand-mère nourrit des enfants affamés 7 jours par semaine à cause «d’une promesse faite au Seigneur»

Par Margery Dunn
13 juillet 2019 Mis à jour: 13 juillet 2019

Pour certaines personnes, exercer le métier de nounou et s’occuper des enfants toute la journée peut être un travail très lucratif. Cependant, à Crowley, en Louisiane, le mot « nounou » est devenu le surnom d’Alma Johnson, cette grand-mère qui donne tout son cœur et ouvre les portes de sa maison pour permettre aux parents des environs d’aller travailler.

Les frais de garde d’enfants sont généralement si élevés que certains parents habitant les alentours auraient de la difficulté à les payer, surtout lorsqu’ils ont eux-mêmes un salaire assez bas. Les données du United States Census Bureau, en octobre 2018, ont montré qu’en Louisiane, une personne sur cinq vivait sous le seuil de pauvreté en 2017. Les données ont également révélé que le taux de pauvreté des enfants en Louisiane était de 28 %. La Louisiane connaît l’un des taux de chômage les plus élevés du pays, selon un rapport de l’Associated Press.

Ce qui caractérise le plus Alma est qu’elle offre un service de garderie à tous les enfants de sa communauté — gratuitement. Lorsque CBS This Morning lui a rendu visite en novembre 2017, l’équipe a trouvé Alma en train de préparer un festin pour les nombreux enfants présents dans sa maison. Cette maison était devenue une garderie communautaire non officielle pour ceux qui avaient besoin d’un coup de main. « Ma maison n’est jamais vide, jamais. Sept jours par semaine, j’ai toujours plein d’enfants chez moi », s’est réjouie Alma sur les ondes de CBS.

Alors pourquoi cette grand-mère consacre-t-elle tout ce temps et cette énergie à s’occuper des enfants de sa collectivité de Crowley, gratuitement ? La raison est liée à ses propres souvenirs d’une enfance difficile et à sa foi. « J’ai fait une promesse au Seigneur et il m’a donné la force de la réaliser », a-t-elle expliqué.

Toute la semaine, son logement nommé Kathy Apartments est ouvert aux enfants dont les parents ont des difficultés. Certains parents apportent des provisions ; toutes les journées se passent bien, car elle encourage toujours les parents à sortir de chez eux, à aller retourner au travail, en leur disant de ne pas s’inquiéter pour leurs enfants, car elle les surveillera et les nourrira.

Faisant allusion à la situation des nounous dans la ville, Alma a confié : « Dans notre ville, une nounou coûte entre 135 et 170 € la semaine. Ces parents (dont je garde les enfants), ne peuvent pas se le permettre, parce qu’ils doivent payer leurs factures. »

« Ce sont des gens qui travaillent et s’ils ne vont pas au boulot, leurs enfants n’auront pas de toit au-dessus de leur tête », a-t-elle ajouté.

Comme on pouvait s’y attendre, les actes de gentillesse d’Alma sont salués par son entourage. « C’est la plus belle chose qui se passe ici », applaudit un voisin. Si un enfant rate le car scolaire, elle conduira cet enfant à l’école, et si un bébé n’a pas de couches, elle lui en fournira, a révélé Liftable.

« À nous les parents, elle donne aussi l’exemple, pour que nous puissions sortir de chez nous et trouver une activité. Va à l’école si tu es à l’école. Va travailler si tu as besoin de travailler. Je m’occupe des enfants, ne t’inquiète pas pour eux, ils sont en sécurité », a expliqué Natalye Goffney, une mère de deux garçons, qui n’avaient pas les moyens de s’occuper de ses enfants et qui les laisse avec Alma.

Le pasteur local, le pasteur Warren Milson, qui est attristé de voir que les enfants en Amérique vivent aujourd’hui dans une telle pauvreté, a partagé comment la communauté voit cette adorable femme, Alma, qui se soucie et redonne à sa communauté d’une manière si merveilleuse. « Elle est officiellement la nounou du quartier », a-t-il annoncé.

« Je n’ai pas beaucoup de moyens, mais j’ai beaucoup d’amour à donner et beaucoup d’attention à offrir », a conclu Alma pour CBS.

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ