Cette mère a le coeur brisé de voir son enfant de 5 ans, dont le visage a été arraché par des chiens, être appelé « monstre » par des inconnus

Par Epoch Times
20 juillet 2020
Mis à jour: 20 juillet 2020

La mère endeuillée d’un garçon de 5 ans dont le visage a été arraché lors d’une attaque de chiens a exprimé son chagrin après que son fils a été nargué par des inconnus qui l’ont traité de « monstre ».

À 21 mois à peine, Ryder Wells a été attaqué par deux rottweilers d’environ 45 kilos et a été défiguré de façon permanente, après avoir subi 50 opérations de reconstruction de son visage.

Le garçon traumatisé a perdu la totalité de sa joue droite, le bas de sa paupière et 75 % de ses lèvres ; ses dents ont été écrasées et il a souffert d’une fracture du bras et d’une perforation du poumon droit.

(G) Brittany, la mère de 31 ans, avec Ryder avant l’attaque ; (D) Ryder Wells, 5 ans, après l’attaque (Caters News)

Jeudi, Brittany, la jeune mère de 31 ans, a raconté son désarroi devant des inconnus qui dans la rue ont fait des commentaires désobligeants au sujet de l’enfant, le surnommant même « monstre », dans la cour de récréation.

La maîtresse assistante a déclaré : « Au début, c’était horrible parce que même les adultes le fixaient du regard. La première année, il lui manquait tout le coté droit du visage, parce qu’il avait subi deux greffes de peau qui avaient échoué. » 

Quand nous sommes allés au parc, il y avait un enfant qui l’a montré du doigt, avant de crier « monstre » et de s’enfuir. L’autre jour, pendant que nos faisions les courses, quelqu’un lui a crié « beurk ».

Ryder Wells à l’hôpital après l’attentat (Caters News)

« C’est dur et ça me brise le cœur en tant que parent qu’après tout ce qu’il a vécu, les gens ne soient pas toujours gentils, pour quelque chose qu’il ne peut pas contrôler. »

« Mais c’est un tel battant, il ne laisse rien l’abattre. »

Ryder a été attaqué par les rottweilers d’un ami de la famille en 2015 et a passé 14 heures en chirurgie après avoir été transporté par avion à l’hôpital.

Les médecins ont averti Brittany de se préparer au pire, mais malgré les pronostics des médecins, Ryder a défié les probabilités, apprenant à manger et à boire et fréquentant la maternelle et le jardin d’enfants.

Ryder Wells après l’attaque (Caters News)

La mère de deux enfants, de Granite Falls, en Caroline du Nord, a déclaré : « C’est arrivé si vite. »

« Nous rendions visite à des amis et ils avaient un lap dog de la taille des chiens. Nous prenions notre petit déjeuner et Ryder faisait des allers et retours entre ses jouets et le bacon, puis il a disparu. »

« J’ai regardé par la fenêtre et il était face contre terre dans le jardin. Il portait un pyjama et celui-ci avait été complètement déchiré, il ne lui restait  qu’une manche ».

« Quand on l’a récupéré et retourné, il n’avait plus son visage, celui-ci avait disparu. »

Brittany, la mère de 31 ans, et son fils Ryder. (News Caters)

« Il avait déjà côtoyé les chiens auparavant et tout s’était toujours bien passé, donc j’ignore ce qui est arrivé cette fois-ci. »

Les deux chiens ont été emmenés par le contrôle des animaux et abattus le même jour.

« Les médecins ont dit qu’ils feraient leur possible, mais nous ne nous attendions pas à ce qu’il s’en sorte. Ils ont dit que c’est un miracle qu’il soit encore là parce qu’il était si petit et que les blessures étaient si graves. »

Ryder a dû subir une trachéotomie à cause d’un poumon perforé, a confié sa mère, ajoutant que les médecins pensaient que les chiens avaient mordu si profondément dans son crâne qu’il resterait paralysé.

Il devra subir encore d’autres opérations jusqu’à sa majorité, notamment une reconstruction du nez et des chirurgies dentaires pour remplacer ses dents écrasées.

« Les médecins ont dit qu’ils feraient leur possible, mais nous ne nous attendions pas à ce qu’il s’en sorte », a déclaré Brittany. « Ils ont dit que c’est un miracle qu’il soit encore là parce qu’il était si petit et que les blessures étaient si graves. » ( Caters News)

Brittany s’exprime pour sensibiliser aux effets que le harcèlement peut avoir sur une personne défigurée, car Ryder doit commencer le CP en septembre.

Elle a déclaré : « Il sait que les gens parlent de lui, mais il ne dit pas grand-chose. Il porte des lunettes et une casquette, et parfois il penche la tête pour cacher son visage. »

« J’essaie de mieux gérer cela pour que cela ne l’affecte pas trop. Mais je lui dis tous les jours qu’il est beau, que la différence est belle et que c’est normal d’être différent. »

« Je le rassure autant que possible, mais je suis absolument terrifiée à l’idée qu’il aille à l’école. Il y aura toujours des enfants qui ne seront pas gentils. »

« J’essaie de mieux gérer la situation pour qu’elle ne l’affecte pas trop », a déclaré Brittany. « Mais je lui dis tous les jours qu’il est beau, que la différence est belle et que c’est normal d’être différent. » ( Caters News)

« Lorsqu’il est entré en maternelle, les enfants ont été informés sur l’état de Ryder avant de le rencontrer, pour réduire le choc que cela peut leur causer. »

« Vous voulez toujours que votre enfant soit accepté et s’intègre. Ce n’est pas parce qu’il est différent que cela le rend moins humain. »

Brittany a dit : « Il ne sera plus jamais le même, et nous rencontrons beaucoup d’obstacles. »

« Il ne sera plus jamais le même et nous rencontrons beaucoup d’obstacles », a déclaré Brittany. « Les médecins ont dit qu’il ne pourra jamais manger normalement, il n’a plus que huit dents maintenant, mais il mange de tout. » (Caters News)

« Les médecins ont dit qu’il ne pourrait jamais manger normalement, il n’a plus que huit dents maintenant, mais il mange de tout. Il a refusé un régime de purée ainsi que la tasse spéciale qu’ils lui ont donnée ; il a appris à boire sans accessoires spéciaux. »

Elle a ajouté : « Il s’est vraiment adapté. Il a un grand groupe d’amis, et les gens de la ville le connaissent maintenant, ce qui renforce sa confiance en lui. Il a été étonnant de voir comment il s’est adapté après ce qu’il a vécu. »

La famille collecte maintenant des fonds pour la chirurgie plastique de Ryder et a créé une page GoFundMe et accepte les dons.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ