Cette photo de la pleine lune derrière un arbre sans feuilles est devenue virale – le photographe partage son histoire

Par Jenni Julander
30 octobre 2020
Mis à jour: 30 octobre 2020

Quoi de plus agréable pour l’œil humain qu’une symétrie parfaite, bien que cela soit étonnamment difficile à trouver dans la nature.

C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles cette photographie est devenue si populaire ; son contraste époustouflant entre le ciel et la terre, la lumière et l’obscurité – doit aussi y avoir contribué.

(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)

Le photographe suédois Bernd Nowack a fait preuve d’humilité à propos de son travail. Il attribue sa photographie emblématique et accrocheuse à son amour pour la nature et la transition entre le jour et la nuit.

Il est également un passionné des contrastes.

Sur son site web, Nowack décrit que « la photographie de paysages et de nature et la peinture avec la lumière » sont ses véritables amours.

« La photographie a été une complice constante depuis mon adolescence. D’abord en noir et blanc avec [ma] propre chambre noire, puis avec des diapositives, et enfin en numérique », dit-il. « Ces dernières années, j’ai trouvé plus de temps pour la photographie et me suis beaucoup développé. »

(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)
(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)

Il utilise des techniques spéciales telles que les photographies composites à long terme, la photographie de performance d’art lumineux (LAPP) et la solarigraphe, ajoute-t-il.

Amoureux de la nature, ses photographies, qu’il appelle « enregistrements », portent souvent sur la transition entre le jour et la nuit. La lumière qui change constamment « évoque des humeurs ». Et puis il y a les détails incroyablement complexes que la nature offre au photographe.

Il décrit sa promenade dans la Sihlwald – une réserve naturelle forestière de la vallée de la Sihl près de Zurich – qui commence juste à côté de sa maison, à la recherche de motifs « dans des ravins sauvages, des cascades ou des forêts d’ail sauvage. »

(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)
(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)

Sur la photo elle-même, il admet qu’il y a quelque chose d’intensément satisfaisant dans le moment où la pleine lune se couche derrière un magnifique arbre aux branches dénudées – un moment qui est maintenant figé en permanence dans le temps pour que des millions de personnes puissent en profiter.

Mais il n’est pas seulement ravi de l’image elle-même, ou de son humeur paisible.

« C’est finalement très satisfaisant de voir la lune se coucher à l’endroit où vous vouliez qu’elle se couche », partage Nowack. « D’abord la planification d’un mois, puis l’attente du bon temps, puis la décision de l’endroit où se placer pour être au bon endroit au bon moment. Avec la focale de 600 mm du téléobjectif, la lune se déplace dans le viseur comme une voiture de course, donc il n’y a pas beaucoup de possibilités de changer l’endroit ! Je voulais que la lune soit exactement symétrique à l’arbre. Heureusement, j’ai pu monter une autre colline, donc j’ai fait quelques essais pour y arriver ».

(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)
(Avec l’aimable autorisation de Bernd Nowack)

Sa passion et son travail acharné ne sont pas passés inaperçus. Cette photographie devenue virale est aujourd’hui, peut-être, l’une des images les plus reconnues en ligne.

« Cela a fait son chemin sur Internet », ajoute Nowack. « C’est donc plutôt agréable d’entendre l’impact que cela a eu ».

Le saviez-vous ?
Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ