Changer la vie de millions de personnes avec du savon

Comment Shawn Siepler a abandonné son travail et a commencé à recycler du savon pour sauver des enfants
Par Shiwen Rong
23 janvier 2020 Mis à jour: 23 janvier 2020

NEW YORK – Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il advient du savon que vous avez utilisé et laissé dans la chambre d’hôtel après votre départ ?

Un voyageur d’affaires régulier l’a fait et a creusé plus profondément.

Shawn Siepler était le vice-président d’une entreprise mondiale de technologie, gérant les ventes dans le monde entier et voyageant au moins quatre fois par semaine.

Lors d’un de ses voyages d’affaires, il a appelé la réception et a demandé ce qui arrivera au savon qu’il touche à peine.

La réceptionniste lui a expliqué que le savon serait jeté, ce qui a suscité sa curiosité.

Shawn a dit qu’après quelques recherches, il pensait que si tous les hôtels du monde jetaient leur savon, collectivement ils se débarrasseraient de plus de 2 millions de savons chaque jour.

« Ça m’a frappé », a-t-il dit à NTD.

Garage pour une seule voiture

Voyant tous ces gaspillages, il a entamé des recherches sur le recyclage du savon.

Il s’est rendu compte que, tout simplement, ils pouvaient être fondus et transformés en de nouveaux morceaux.

Puis, il a lu que 9 000 enfants de moins de 5 ans mouraient chaque jour à cause de maladies liées à l’hygiène.

Il a dit : « Si on leur donnait du savon et qu’on leur apprenait à se laver les mains, on pourrait réduire de moitié le nombre de ces décès. »

C’est à ce moment-là qu’il a compris qu’il devait faire bouger les choses.

Avec l’aide de sa famille, huit d’entre eux ont commencé à gratter le savon avec des éplucheurs de pommes de terre, à le cuire, à le broyer et à le transformer en nouveaux morceaux de savon.

Il y a dix ans, Shawn Siepler a créé Clean the World dans un garage assez grand pour une seule voiture. Il n’avait qu’un seul but en tête : « Nous allons sauver la vie de millions d’enfants dans le monde entier. »

Shawn Siepler a commencé à recycler son savon dans un garage assez grand pour une seule voiture. (Clean the World)

« Nous allions frapper aux portes des hôtels des environs d’Orlando et leur demandions de bien vouloir nous donner leurs savonnettes non utilisées et leurs savons en bouteille », a déclaré Shawn.

Au début, c’était assez facile, car ils n’avaient pas de modèle d’entreprise, « alors nous leur demandions simplement de nous le donner gratuitement. Et ils l’ont fait ».

« Vous ne pouvez pas y arriver sans défis », a-t-il dit.

Comme ils avaient besoin de développer leur activité et de créer un modèle durable, ils ont demandé aux hôtels de participer financièrement au projet, ce qui était assez nouveau pour l’industrie hôtelière.

Le savon change des vies

En juillet 2009, Shawn a effectué son premier voyage international en Haïti, au cours duquel il a pu constater à quel point les mères et les enfants étaient reconnaissants et heureux après avoir reçu leur savon gratuit.

En voyant à quel point le savon était important pour eux, « C’est vraiment le moment pour moi où tout est passé de mon esprit à mon cœur, et tout s’est mis en place », a-t-il dit.

Shawn Siepler s’est rendu en Haïti en juillet 2009 et a pu constater l’impact des savons gratuits. (Clean the World)

« Il était vraiment clair que notre action était extraordinaire, qu’elle allait avoir un impact incroyable. »

Et cela l’a motivé, encore plus, à poursuivre le travail qu’il faisait.

« Nous avons eu un impact sur la vie de 10 millions de personnes dans le monde. Nous avons détourné 10 millions de kilos de déchets », a-t-il déclaré. « Au cours de ces 10 années, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans mourant de maladies liées à l’hygiène a diminué de 60 %. »

Aujourd’hui, Clean the World dispose de centres de recyclage aux États-Unis et à Hong Kong. L’association à but non lucratif s’est associée avec 8 000 hôtels dans le monde entier et recycle quotidiennement les déchets de près d’un demi-million de chambres d’hôtel.

« Nous avons toujours été guidés par cette mission et par les résultats de notre travail », a-t-il dit. « Et je pense que cela nous a aidé à traverser certaines périodes difficiles. »

Le 15 octobre, lors de la Journée mondiale du lavage des mains, la société d’hôtellerie Hilton a ouvert la « Collection la plus précieuse du monde au musée du Savon » dans les Hudson Yards de New York pour faire la lumière sur l’épidémie d’hygiène et célébrer l’expansion du programme mondial de recyclage du savon de Hilton en partenariat avec Clean the World.

Shawn Siepler a eu le cœur de changer le monde, et il l’a fait avec des morceaux de savon.

La prochaine fois que vous quitterez l’hôtel, pensez au savon à peine touché qui reste dans la chambre. Il pourrait simplement se mettre en route pour sauver une vie.

RECOMMANDÉ