Pour changer la manière dont vous vous sentez, souriez!

Par Epoch Times
24 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Par l’université A&M du TEXAS

Sourire peut vraiment vous rendre plus heureux, rapportent les chercheurs.

Une étude a examiné près de 50 ans de données pour déterminer si le fait d’arborer des expressions faciales peut amener les gens à ressentir les émotions liées à ces expressions.

« Ces résultats répondent à une question cruciale concernant les liens entre notre expérience interne et notre corps, à savoir si le fait de changer notre expression faciale peut modifier les émotions que nous ressentons et nos réactions émotionnelles face au monde », affirme Heather Lench, coauteure et professeure agrégée et directrice du Département de psychologie et des sciences du cerveau à l’université A&M du Texas.

« La sagesse traditionnelle nous dit que nous pouvons nous sentir un peu plus heureux simplement en souriant. Ou qu’on peut se mettre de moins bonne humeur si on fait la tête. Mais les psychologues sont en fait en désaccord sur cette idée depuis plus de 100 ans », dit l’auteur principal Nicholas Coles, chercheur à l’université du Tennessee.

Övörkhangai, Mongolia (Unsplash)

Ces désaccords se sont accentués en 2016 lorsque 17 équipes de chercheurs n’ont pas réussi à reproduire une expérience bien connue démontrant que l’acte physique de sourire peut rendre les gens plus heureux.

Aujourd’hui, grâce à une technique statistique appelée méta-analyse, l’équipe a combiné les données de 138 études qui ont testé plus de 11 000 participants du monde entier. Selon cette méta-analyse, le fait d’arborer des expressions faciales a un petit impact sur la manière dont nous nous sentons. Par exemple, sourire rend les gens plus heureux, grincer des dents les met en colère et froncer des sourcils les rend plus tristes.

« Nous ne pensons pas que les gens puissent ‘sourire [pour trouver] le chemin du bonheur’. Mais ces découvertes sont passionnantes parce qu’elles nous fournissent un indice sur la façon dont l’esprit et le corps interagissent pour façonner notre expérience consciente de l’émotion », a indiqué Nicholas Coles.

« Nous avons encore beaucoup à apprendre sur ces effets de rétroaction faciale, mais cette méta-analyse nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement des émotions. »

L’étude a été publiée dans le Psychological Bulletin.

Cet article a été publié à l’origine par l’université A&M du Texas. Republié via Futurity.org sous licence Creative Commons 4.0.

RECOMMANDÉ