Charente : il retrouve son chat avec 72 plombs dans le corps, dont 12 au niveau de la tête

Par Séraphin Parmentier
19 mai 2020
Mis à jour: 19 mai 2020

Le propriétaire du félin envisage de déposer plainte après avoir retrouvé l’animal dans un état grave.

Le vendredi 15 mai, Guillaume Martineau, un habitant de Nercillac, une commune d’un peu plus de 1000 habitants située à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Angoulême, a poussé un coup de gueule sur Facebook après avoir retrouvé son chat criblé de plombs, rapportent les journalistes de La Charente Libre.

Selon M. Martineau, l’auteur « de cet acte ignoble » serait un chasseur « détenteur d’un fusil de chasse qui possède des cartouches pour tuer du petit gibier » habitant les environs et qui ne se serait pas dénoncé.

« Au lieu de rester confiné, il a préféré tirer sur mon chat et lui infliger 72 plombs à travers le corps la semaine dernière, dont 12 au niveau de la tête ! » affirme le Nercillacais, radiographie à l’appui.

Le propriétaire du félin a fait appel aux associations de protection animale, notamment la Fondation 30 Millions d’Amis, afin de déterminer les recours judiciaires qu’il serait susceptible d’engager.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ