Charente-Maritime : une jeune femme enceinte décède malgré trois appels au Samu

Par Nathalie Dieul
29 septembre 2020
Mis à jour: 29 septembre 2020

Le Samu a été appelé à trois reprises dans la nuit de samedi à dimanche pour une jeune femme enceinte, âgée de 24 ans, prise de malaise à Saint-Jean-de-Liversay près de La Rochelle (Charente-Maritime). Lorsque les secours sont finalement arrivés, ils n’ont pas pu la sauver.

La jeune femme venait d’apprendre quelques jours plus tôt qu’elle était enceinte. Elle s’est trouvée mal au cours d’un repas de famille au restaurant. De retour au domicile des parents de son compagnon sur la rue Beauséjour à Saint-Jean-de-Liversay, son état a empiré, indique Sud-Ouest.

« Ils ont appelé le Samu qui, dans un premier temps, ne s’est pas déplacé », a indiqué le procureur de la République.

L’entourage de la jeune femme a contacté le Samu à deux reprises pendant la nuit, puis une troisième fois au petit matin.

« Deux appels, entre 2 heures et 3 heures, ont été pris en charge par la régulation libérale », a déclaré Pierre Thépot, directeur du groupe hospitalier Littoral Atlantique. « La jeune femme souffrait de diarrhées et de vomissements. Elle a reçu des conseils de la part d’un médecin régulateur. Vers 8 heures, au troisième appel, pris en charge par le Smur (Service mobile d’urgence et de réanimation), il a été décidé d’envoyer une équipe, car elle faisait un malaise grave. »

Cependant, « son transport s’avérait incompatible avec son état de santé ». Les services de secours n’ont pas été capables de réanimer la victime et son décès a été constaté à 10 h du matin.

Une autopsie doit être réalisée bientôt sur le corps de la jeune femme, et son compagnon a porté plainte. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la Brigade de Marans et de la Brigade des Recherches de La Rochelle dans le but de déterminer les causes du décès.

FOCUS SUR LA CHINE – Le rêve « brisé » de Xi Jinping

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ