Un chasseur de trésor amateur retrouve la figurine en or « de la couronne du roi Henri VIII » perdue depuis longtemps dans la campagne anglaise

Par Jenni Julander
23 février 2021
Mis à jour: 23 février 2021

Un chasseur de trésor amateur a récemment identifié un artefact en or massif qu’il a déterré comme étant la pièce maîtresse de la couronne du roi Henry VIII, perdue depuis longtemps. L’objet a été trouvé près d’un étang dans la campagne du Northamptonshire, en Angleterre, à l’arrière du club de golf Market Harborough.

Sur le site, qui était autrefois un village médiéval connu sous le nom de Little Oxendon, Kev Duckett, 49 ans, a trouvé une figurine en or 24 carats qui ressemblait apparemment au roi Henry VI.

Selon la chaîne de télévision BBC, le musée British Museum affirme que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer la découverte.

Le chasseur de trésor, originaire de Fleckney, a déclaré au journal Harborough Mail qu’il était plus que ravi d’avoir découvert cet objet perdu.

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation de Henry VIII, joyau de la couronne)

« J’ai encore du mal à croire que j’aie trouvé cette magnifique pièce royale dans un humble champ d’une ferme, près de Market Harborough », a-t-il déclaré. « Cette magnifique figurine du roi Henry VI faisait partie intégrante de la couronne portée par Henry VIII, l’un de nos rois les plus emblématiques, ainsi que par tant d’autres monarques. »

Kev Duckett, qui est à la recherche d’un trésor depuis plus de 30 ans, a ajouté que la vérification en personne de la pièce à partir d’une réplique de la couronne entière, conservée au palais de Hampton Court à Londres, était une expérience surréaliste.

« L’idée même qu’Henry VIII ait porté cette figurine, intégrée à sa couronne sur sa tête, il y a plus de 500 ans, alors qu’il était l’homme le plus puissant du pays, est tout simplement époustouflante », a-t-il déclaré.

Il a déterré la première figurine de 1,4 pouce de long (environ 3,5 centimètres) en 2017, mais il a fallu trois ans pour identifier son origine.

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation de Henry VIII, joyau de la couronne)

« J’ai été totalement abasourdi et j’ai tout de suite compris que c’était quelque chose de très spécial. Je savais que c’était très vieux, mais je n’avais aucune idée de ce que c’était », a-t-il déclaré. « J’ai commencé à parcourir les inventaires royaux pour essayer de déterminer de quel roi il s’agissait. »

Il a ajouté qu’il « a dû envoyer des centaines et des centaines de courriels » à des experts qui pouvaient l’aider à identifier la pièce.

Cependant, ce sont ses propres recherches qui ont permis d’identifier ses origines. Après avoir fait des recherches sur le roi Henry VI, Kev a réalisé que la figurine appartenait à la couronne du couronnement du roi Henry VIII, qui était initialement décorée avec des figurines du Christ, de saint Georges, de la Vierge à l’Enfant.

Mais après s’être dissocié de l’Église catholique, le roi Henry VIII a rapidement remplacé les figurines religieuses par les trois rois saints d’Angleterre – le Confesseur, saint Edmond et Henry VI.

« J’ai découvert que [Henry VIII] avait trois bijoux spécialement fabriqués pour être ajoutés à la couronne de l’État, en raison de la réforme, alors qu’il se dissociait de l’Église catholique », a partagé Kev Duckett. « Henry voulait que tout le monde sache qu’il était plus puissant que l’Église. »

Après avoir identifié la pièce, le chasseur de trésor a été absolument stupéfait.

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation de Henry VIII, joyau de la couronne)

« Cela m’a époustouflé quand je l’ai regardée, et surtout le fait que la figurine que j’avais déterrée dans la campagne, près de Market Harborough, avait contribué à orner la couronne bien-aimée d’Henry VIII », a-t-il déclaré.

Jusqu’à présent, la figurine de la couronne, qui aurait été portée par le roi Charles Ier, environ 100 ans après Henry VIII, a été perdue dans l’histoire. Après avoir été retirée de la couronne, elle a peut-être été perdue lors de la bataille de Naseby, pendant la guerre civile anglaise en 1645, estime Kev.

« Les peintures contemporaines montrent que le joyau a disparu de la couronne, pendant le règne de Charles », dit-il. « Et aussi que Charles et son armée ont marché directement sur l’endroit où il a été trouvé, à la fois sur le chemin de la bataille et en fuyant le champ de bataille. »

Et Kev Duckett d’ajouter : « Mais maintenant, j’aurai enfin reconstitué son histoire sensationnelle. Cela a demandé un travail de détective tellement énorme que je me suis parfois senti comme Sherlock Holmes. »

Dans un post sur Facebook le 4 février, Kev a précisé que certaines « versions étranges » de son histoire ont circulé, mais ne sont pas fondées.

« Je ne pense pas que Charles ait fait le tour du champ de bataille en portant ‘bling-bling’ la lourde couronne. (À moins qu’il ne partage la personnalité de Donald Trump) », a-t-il plaisanté. « Les peintures contemporaines suggèrent que le bijou a été retiré avant, à la main. »

En fait, Kev a remis la figurine au British Museum, quelques semaines après l’avoir découverte. Maintenant, c’est au musée de décider ce qu’il va faire de la pièce, ensuite.

« Comme l’exige la procédure du Trésor national, l’expert du British Museum a examiné la pièce et l’a identifiée comme datant de la fin du Moyen-Âge », a déclaré une porte-parole du musée au Harborough Mail.

Cependant, l’artefact a été classé comme un « badge de pèlerin », ce qui ne confirme pas encore ses origines royales, selon la BBC.

Selon le musée, la pièce doit d’abord être provisoirement évaluée et vue par un comité d’évaluation du trésor, qui recommandera un prix pour la trouvaille. Avant de l’exposer, le musée reçoit une facture et doit payer les parties intéressées (généralement le propriétaire du terrain et celui qui l’a découvert) pour l’objet.

Le couple de figurine vaudrait plus de 2,3 millions d’euros, selon le rédacteur en chef du magazine Treasure Hunting, Julian Evan-Hart, qui se dit « sûr à 99,9 % » que l’objet est authentique.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ