Chelsea Clinton évoquée par plusieurs témoignages dans les liens entre Bill Clinton et Jeffrey Epstein

Par Zachary Stieber
27 juillet 2019 Mis à jour: 27 juillet 2019

Chelsea Clinton, nouvelle pièce du puzzle Epstein ? Plusieurs témoignages lient la fille des époux Clinton à une associée d’Epstein.

Pour rappel, Jeffrey Epstein, 66 ans, a été arrêté le 6 juillet sur l’accusation de diriger un réseau de trafic sexuel. Ces cibles étaient des jeunes filles de 14 ans qu’il faisait acheminer dans ses propriétés de New York City et de Palm Beach, en Floride.

D’après les autorités, il aurait abusé sexuellement certaines d’entre elles, et les aurait payées plusieurs centaines de dollars. Il les utilisait aussi pour en recruter d’autres filles, contre une seconde rémunération.

Une Britannique proche et associée d’Epstein, Ghislaine Maxwell, avait eu une relation étroite avec ce dernier. Elle entretenait également une liaison avec Chelsea Clinton, laisse supposer un témoignage.

Des sources ont récemment dit à Politico que G. Maxwell, qui a été repérée sur la fameuse île d’Epstein aux îles Vierges américaines et qui a assisté au mariage de Chelsea Clinton, était proche de Chelsea Clinton et de son père, l’ancien président Bill Clinton.

De son côté, Chelsea Clinton nie le témoignage selon lequel elle aurait eu une relation étroite avec Ghislaine Maxwell.

Ghislaine Maxwell est partie en vacances sur un yacht avec la jeune Clinton en 2009 et a été vue à son mariage l’année suivante.

« Ghislaine assurait le contact entre Epstein et Clinton », a révélé à Politico une personne familière de l’ancien couple. « Elle a fini par être proche de la famille parce qu’elle et Chelsea sont devenues proches. »

Ghislaine Maxwell assiste à un gala à New York dans un dossier photo. (Rob Kim/Getty Images)

Ghislaine Maxwell aurait réglé à l’amiable des poursuites judiciaires intentées par deux femmes. Celles-ci avaient déclaré avoir été victimes de violence de la part de J. Epstein et lui avoir été présentées par G. Maxwell. Elles mentionnaient qu’elle avait été un temps la petite amie de J. Epstein.

En 2006, Jeffrey Epstein avait déjà fait l’objet d’une enquête pour avoir prétendument agressé des dizaines de jeunes filles au cours de l’année. Il a par la suite plaidé coupable sur le chef d’inculpation « encouragement à la prostitution », a été enregistré comme délinquant sexuel et a purgé environ 13 mois de prison.

« Ce n’est qu’en 2015 que Chelsea et[son mari] Marc ont pris connaissance des horribles allégations contre Ghislaine Maxwell. Elles espèrent que toutes les victimes trouveront justice », plaide pour sa part Bari Lurie, directrice de la Clinton Foundation. D’après elle, les époux Clinton ne la fréquentait que parce qu’elle était une connaissance d’un ami commun. Et ont arrêté de la voir quand leur amitié avec la tierce personne a pris fin.

Jeffrey Epstein pose après son arrestation en 2013 pour accusation de proxénétisme sur mineures en Floride le 25 juillet 2013. (Florida Department of Law Enforcement via Getty Images)

Bill Clinton a également tenté de minimiser sa relation avec J. Epstein. Le jet privé du milliardaire, nommé Lolita express, a effectué des dizaines d’allers-retours au début des années 2000, d’après les registres de vols. Le prétendu trafic sexuel de J. Epstein aurait eu lieu au cours de ces mêmes années.

Par l’intermédiaire d’un porte-parole, Chelsea Clinton a déclaré qu’il « ne sait rien des crimes terribles pour lesquels Jeffrey Epstein a plaidé coupable en Floride il y a quelques années, ni de ceux dont il a été récemment accusé à New York ».

Le représentant de Mme Clinton a déclaré que l’ancien président, qui avait quitté ses fonctions en 2001, avait fait « quatre voyages au total » dans l’avion de J. Epstein.

« En 2002 et 2003, le président Clinton a fait un total de quatre voyages dans l’avion de Jeffrey Epstein : un vers l’Europe, un vers l’Asie et deux vers l’Afrique, avec des arrêts en rapport avec le travail de la Fondation Clinton », peut-on lire dans la déclaration.

« Les allées et venues du personnel, des collaborateurs de la Fondation et de ses gardes sont tous enregistrés. Bill Clinton a eu une réunion avec J. Epstein dans son bureau de Harlem en 2002, et à peu près au même moment, il a fait une brève visite à l’appartement de J. Epstein à New York, alors accompagné de plusieurs collaborateurs. »

La « cour Clinton »

Un journaliste d’investigation qui explore le passé de J. Epstein depuis des années assure que Bill Clinton aurait menti.

« J’ai lu trop d’informations et j’ai parlé à trop de gens à l’intérieur du réseau », a déclaré Conchita Sarnoff, auteur de Trafficking, à Fox News.

« Je sais, d’après les journaux de bord des pilotes – et ce sont des journaux de bord qui ont été rédigés par différents pilotes à différentes époques – que B. Clinton était l’un des 27 invités de J. Epstein à l’époque. La plupart du temps, B. Clinton était accompagné par des agents de ses services secrets », a ajouté M. Sarnoff.

« Presque chaque fois que le nom de B. Clinton est sur les registres du pilote, il y a beaucoup, beaucoup de filles inscrites dont un certain nombre sont mineures. Parfois, il n’y a que les initiales. »

RECOMMANDÉ