Cher: une jeune mère de famille décède des suites d’une piqûre de guêpe

Par Sarita Modmesaïb
10 août 2020
Mis à jour: 10 août 2020

Une jeune femme de Dun-sur-Auron est décédée mercredi après avoir été piquée chez elle par une guêpe quelques jours auparavant.

Cette habitante de Dun-sur-Auron, dans le Loir-et-Cher, se trouvait à son domicile le samedi 1er août quand elle s’est fait piquer par une guêpe « à l’intérieur du bras gauche », a décrit son père au Berry républicain.

Une réaction allergique particulièrement violente s’en est ensuivie. « Ma fille a immédiatement été en état de choc. Elle a eu une forte baisse de tension et 5 minutes après la piqûre, elle est tombée dans le coma. »

La jeune maman de trois enfants a été prise en charge par les pompiers de la commune pour être hospitalisée à Saint-Amand-Montrond. Son état a alors nécessité un transport en hélicoptère vers le centre hospitalier de Tours (Indre-et-Loire).

« Elle a été maintenue dans le coma jusqu’à dimanche après-midi. Puis, quand les médecins ont commencé à vouloir enlever les sédatifs, ils ont bien vu que cela n’allait pas… »

La jeune femme est finalement décédée mercredi.

Installée à Dun-sur-Auron depuis plusieurs années avec ses enfants, la trentenaire avait été employée par la municipalité à la restauration scolaire.

De l’adrénaline contre l’allergie

« Il y avait beaucoup de monde ce samedi matin lors de l’inhumation », a confié Louis Cosyns, le maire de Dun-sur-Auron, à France Bleu Berry. « Toute la commune, tous ceux qui la connaissaient sont en état de choc. »

Selon le Berry républicain, la victime s’était déjà fait piquer l’an dernier par une guêpe, avec pour seule conséquence un léger gonflement de la main.

Jean-Marie Pauquet, allergologue à Bourges, a expliqué au Berry républicain le processus allergique consécutif à la piqûre de guêpe : « Beaucoup de personnes ne se savent pas allergiques. Pour celles qui le sont, la seule solution est de s’injecter rapidement de l’adrénaline quand elles se font piquer. Il faut s’équiper d’un stylo auto-injecteur. Beaucoup disent qu’il faut planter cet antidote dans la cuisse, mais je conseille plutôt de bien maintenir le stylo dans le bras. »

Le saviez-vous  ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ