Des chercheurs découvrent une remarquable mosaïque vieille de 1600 ans en Israël, datant de l’époque byzantine

Par Epoch Times
1 juin 2021
Mis à jour: 1 juin 2021

Des archéologues effectuant des fouilles sur un site avant le développement d’un nouveau quartier à Yavne, en Israël, ont récemment découvert une mosaïque antique bien préservée.

La mosaïque, qui présente des motifs géométriques colorés dans un cadre rectangulaire noir, a été découverte par des chercheurs de l’Autorité israélienne des antiquités, dirigés par Avishag Reiss.

La découverte remonte à la période byzantine, entre le quatrième et le cinquième siècles.

Le sol en mosaïque antique découvert à Yavne (Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)
Une vue aérienne du site de fouilles à Yavne. (Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

Des archéologues ont effectué des fouilles à grande échelle à Yavne, en collaboration avec l’Autorité foncière israélienne, dans le cadre du programme de développement de la ville.

La mosaïque a été étonnamment bien conservée et on pense qu’elle faisait partie d’un luxueux immeuble résidentiel dans un quartier riche.

C’est le premier sol en mosaïque coloré de ce type à être découvert à Yavne, dans une zone industrielle, a déclaré Elie Haddad, directeur des fouilles, de l’Autorité des antiquités d’Israël.

Le sol ancien a été retrouvé recouvert d’une patine blanche, résultat de l’ancienneté de la découverte, ce qui a fait croire, dans un premier temps, qu’il s’agissait d’un simple pavage.

Détail de l’impressionnante mosaïque vieille de 1600 ans mise au jour à Yavne. (Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)
Détail du motif de la mosaïque. (Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

« Au début, nous n’avons pas réalisé que le sol était multicolore », a déclaré M. Haddad dans un communiqué. « Nous avons supposé qu’il s’agissait d’un simple pavage blanc appartenant à une énième installation industrielle. »

« Mais des taches noires parsemées autour de la mosaïque ont suggéré qu’il y avait plus d’une couleur et nous ont incités à éliminer la patine blanchâtre qui l’avait recouverte pendant des années. »

Le directeur de la conservation a appliqué un acide spécial sur l’œuvre d’art à l’aide d’un pinceau pour enlever la patine, et à leur grande surprise, une mosaïque colorée ornée de motifs géométriques a été révélée.

De telles mosaïques sont inhabituelles dans les zones industrielles, et celle-ci pourrait indiquer la possibilité de vestiges plus résidentiels, a déclaré M. Haddad.

Une prise de vue en grand angle du site de fouilles et des zones environnantes. (Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

Après que la mosaïque a été documentée, dessinée et photographiée, les responsables de l’Autorité des antiquités d’Israël l’ont transférée dans leur atelier au musée Rockefeller de Jérusalem pour qu’elle soit traitée et préservée par des experts.

L’Autorité des antiquités israéliennes, en collaboration avec la municipalité de Yavne et l’Autorité foncière israélienne, a l’intention de rendre la mosaïque accessible au public et a identifié un emplacement stratégique pour la placer.

La municipalité de Yavne, qui s’attache à rendre l’archéologie accessible aux habitants de la ville, planifie actuellement l’infrastructure de l’exposition de la mosaïque, qui sera sur la place près du centre culturel de Yavne.

Une vue aérienne du site d’excavation. (Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

La préservation et la réinstallation du sol antique seront effectuées à l’aide de méthodes technologiques anciennes et de matériaux similaires à ceux utilisés dans l’Antiquité, dans un souci d’authenticité culturelle.

« Je suis heureux que la mosaïque soit exposée dans un lieu central de la ville, afin que les valeurs incarnées par son patrimoine soient préservées et rendues accessibles au grand public », a déclaré Diego Barkan, de l’Autorité israélienne des antiquités, dans le communiqué.

Le maire de Yavne, Zvi Gur-Ari, a souligné l’importance de la préservation de la culture à l’époque actuelle pour le bien des générations futures.

« La préservation archéologique et la conscience du passé sont des valeurs importantes dans la ville de Yavne, qui a une histoire magnifique », a-t-il déclaré. « Les générations futures devraient également être en mesure de voir comment la ville a évolué au cours de l’histoire. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ