Un chien est abandonné au refuge avec son lit et ses jouets parce que la famille n’avait pas assez de temps à lui consacrer

Par Robert Jay Watson
28 août 2019 Mis à jour: 29 août 2019

Pensez à ce que cela ferait à un chien. On vous emmène avec votre lit, vos jouets, vos couvertures dans un endroit qui vous est inconnu.

Vous arrivez, vous entendez des sons et vous sentez des centaines d’autres chiens. Votre propriétaire s’effondre en larmes… et vous laisse avec des gens que vous ne connaissez pas. Vous êtes abandonné tout seul dans un chenil.

Ce scénario horrible est exactement ce qui est arrivé à un chien de l’Arizona nommé Wall-E en octobre 2018. Wall-E a été emmené par son propriétaire, avec tout ce qui appartenait au chien, et abandonné au refuge de Maricopa County Animal Care and Control West à Mesa.

Dans ce cas-ci, une photo valait vraiment mille mots. La photo poignante de Wall-E que le refuge a affichée sur sa page Facebook disait tout. « Ils ont apporté toutes ses affaires… comme si elles étaient pour être là avec lui 2 mois plus tard dans son chenil. »

Même si la MCACC ne connaissait pas tous les détails sur les raisons pour lesquelles le propriétaire de Wall-E l’abandonnait, Jordan Bader, l’employé qui gère leur page Facebook, a dit au The Dodo que la famille l’avait abandonné parce qu’ils n’avaient pas assez de temps à lui consacrer. Sur la page de la MCACC, M. Bader a demandé aux gens qui lisent l’article original de ne pas « dénigrer ses anciens propriétaires », car « nous ne croyons pas que cette décision ait été prise à la légère ».

Malheureusement, la MCACC ne pouvait pas garder Wall-E pour toujours parce que, comme l’explique son message sur Facebook : « nous devons euthanasier quand nous manquons d’espace parce que légalement nous DEVONS accepter chaque chien qui vient à notre porte. Nous en sommes là malgré l’épuisement de TOUTES les ressources, y compris les sauvetages, les transports dans l’État et hors de l’État. » Cela signifiait que si le Wall-E n’était pas adopté, il serait euthanasié.

Mais ce que le refuge ne savait pas, c’est à quel point les gens voulaient que ce pauvre chien abandonné survive. En quelques jours, leur message était devenu viral et les gens inondaient le refuge d’appels à son sujet. Malheureusement, l’abandon cruel de Wall-E l’avait beaucoup affecté.

Comme l’a dit la MCACC, « Wall-E était très craintif et sur la défensive dans son groupe de jeu », ce qu’ils ont dû noter dans son dossier. Comme Jordan Bader l’a dit au Dodo, quand des adoptants potentiels venaient le voir au refuge, « il avait très peur. Il aboyait et aboyait dans son chenil. »

Mais il y avait un autre côté de Wall-E que les visiteurs du refuge ne voyaient pas. En fait, il aimait beaucoup interagir avec les bénévoles du refuge. Quand ils le faisaient sortir en courant, il faisait des « va-et-vient rapides » en courant d’un côté à l’autre et en sautant de joie. Comme M. Bader l’a dit au Dodo, « avec les bénévoles, il était très gentil et enjoué ».

Entre-temps, la triste histoire de Wall-E est devenue virale. « Nous savions que cette photo était poignante et attirerait beaucoup d’attention, mais nous ne savions pas qu’elle allait exploser comme elle l’a fait. Nous avions tellement de gens qui s’intéressaient à lui », a-t-il confié au Dodo.

Lynn Lee, une femme de la région, a entendu parler de ce qui était arrivé au pauvre toutou et savait qu’il y avait une place pour Wall-E chez elle. Mme Lee l’a signalé sur sa page Facebook après avoir accueilli Wall-E dans sa famille : « Une simple photo, et le message a été partagé plus de 23 000 fois ! Le pouvoir des médias sociaux est incroyable. »

Maintenant, Wall-E a même la chance de recevoir un entraînement intense pour l’aider à surmonter la peur et l’anxiété qu’il a développées après avoir été abandonné et à mieux interagir avec les autres chiens. Mme Lee a créé une campagne GoFundMe pour aider à payer les cours de Wall-E pour assister au Powerhouse K9 Bootcamp de JD à Scottsdale, en Arizona.

Wall-E a commencé son entraînement récemment. Le JD’s Powerhouse l’a accueilli dans son programme le 18 juin 2019. Comme ils l’ont dit sur leur page Facebook : « Les problèmes de Wall-E sont la peur et un manque de confiance qui le rendent agressif en laisse et méfiant envers les personnes inconnues. » Heureusement, Wall-E semble devenir progressivement plus confiant et plus assertif.

Comme Lynn Lee l’a demandé à ses donateurs, « [Montrons] à Wall-E à quel point nous l’aimons et donnons-lui la chance d’être à la hauteur de son potentiel et de sa belle apparence ». Une volte-face incroyable de la situation d’un chien qui n’avait plus rien ni personne !

RECOMMANDÉ