Un chien retrouvé mort le corps percé de flèches, un suspect est recherché

Par Jack Phillips
14 août 2019 Mis à jour: 14 août 2019

Avertissement : une photo de cet article pourrait heurter la sensibilité de certains lecteurs.

En Malaisie, la police recherche un suspect qui a tué un chien avec des flèches après que le corps de l’animal a été retrouvé près d’un dépanneur dans la baie de Dayang sur l’île de Langkawi.

Les photos publiées sur les médias sociaux montrent des photos de l’animal mort, le corps transpercé de flèches.

Mohd Iqbal Ibrahim, chef de la police du district de Langkawi, a déclaré que les autorités avaient été informées de l’incident du 12 août, après qu’une femme est venue rapporter à la police l’existence des photos de l’animal sur Facebook, selon Free Malaysia Today.

Lorsque la police est arrivée, des habitants ont été vus en train d’essayer de jeter le corps du chien à la mer.

Cependant, la police a récupéré le corps et l’a envoyé dans une clinique vétérinaire privée pour y subir un examen, a déclaré le fonctionnaire, l’île de Langkawi n’ayant aucun médecin vétérinaire public, a rapporté Yahoo News.

Plusieurs photos publiées sur les médias sociaux montrent le corps du chien percé de deux flèches baignant dans une mare de sang.

Personne n’est venu signaler la disparition d’un chien, mais la police n’a pas encore exclu qu’il ait pu appartenir à quelqu’un, d’après Yahoo.

Les enquêteurs recherchent toute personne disposant d’informations, y compris à propos de Chen Liau Weng, la personne qui a publié le document original sur Facebook.

« Cet acte barbare, visant à réduire le nombre de chiens errants, est immoral », a déclaré le président de la Malaysian Animal Association, Arie Dwi Andika, cité par le New Straits Times.

« Nous incitons la population à signaler les animaux aux autorités afin qu’ils puissent être confiés à des organisations de protection des animaux. »

« Faites en sorte que cet acte (celui de tuer), ne devienne pas un acte banalisé de notre société », a-t-il ajouté.

Arie a déclaré qu’une récompense en argent sera offerte pour des informations permettant de capturer le suspect.

Chiens sauvés d’un abattoir chinois

Selon Humane Society International (HSI), un groupe de militants a sauvé environ 62 chiens d’un abattoir de Yulin, en Chine, à la veille du tristement célèbre festival de la viande de chien de Yulin en juin.

Un activiste en a rappelé les conditions à People Magazine : « Il faisait extrêmement chaud à l’abattoir lorsque nous sommes arrivés là-bas. Les chiens étaient épuisés et haletants, certains se serrant fortement contre le mur pour ne pas être remarqués. D’autres nous suivaient en sautant autour de nos jambes, avides d’attention. »

« Nous avons tout de suite remarqué que certains d’entre eux portaient des colliers d’animaux de compagnie et qu’ils avaient probablement été volés ; d’autres semblaient très malades ; nous les avons donc aussitôt chargés dans notre camion pour les amener rapidement à notre abri temporaire afin de recevoir des soins vétérinaires d’urgence. »

« L’employé de l’abattoir nous a dit que ces chiens provenaient probablement de l’un des derniers camions chargés de chiens entrant à Yulin avant le festival parce que les pouvoirs locaux allaient probablement stopper l’entrée d’autres camions dans la ville, mais nous ne sommes pas restés là pour le vérifier », ont-ils ajouté.

Le sauvetage des chiens a eu lieu dans une opération de sensibilisation au commerce de la viande canine et à l’existence de la tenue de festivals de la viande canine en Chine.

« Nous voulons que le monde entier voie les horreurs du commerce de la viande canine en Chine, dont Yulin est un exemple type, et que les amoureux des chiens s’élèvent partout dans le monde contre cette terrible cruauté », a déclaré le groupe de militants.

RECOMMANDÉ