Un chien tombé d’un bateau attend chaque jour sur le quai que son propriétaire revienne le chercher

Par Romina Garcia
14 novembre 2019
Mis à jour: 31 mars 2020

Les images d’un chien au cœur brisé qui attend son maître sur un quai ont touché le cœur des internautes. Apparemment, le chien triste est tombé d’un bateau dans la rivière Chao Phraya, près de Bangkok, en Thaïlande, le matin du 23 octobre.

Le chien âgé de 3 ou 4 ans avait du mal à rester à flot au milieu de la rivière. Piengkamol Kerdsomsri, une femme qui habite au bord de la rivière, l’a appelé et l’a mis en sécurité. L’animal tremblait et était imbibé d’eau sale, selon le média Coconuts Bangkok News.

Bien que Lucky, comme l’a surnommé Piengkamol, ait été sauvé d’un destin fatal, le pauvre chien attend encore sur le quai tous les jours, fixant la rivière dans l’espoir de revoir son propriétaire.

Piengkamol, la femme qui s’occupe de lui depuis, indique que Lucky devient anxieux chaque fois qu’un bateau passe et court pour voir s’il s’agit de son ami.

La femme explique que le chien, qui refusait de manger au début, se lève très tôt le matin et attend au bord du quai. Il fait cela tous les jours : il se tient au même endroit et refuse d’aller ailleurs.

« Il est tombé d’un bateau qui passait devant chez moi. Je ne l’ai pas vu, mais je l’ai vu [le chien] nager vers moi », assure Piengkamol, se souvenant du jour où elle l’a trouvé. « La raison pour laquelle je pense qu’il est tombé d’un bateau est qu’à chaque fois qu’il entend le moteur d’un bateau, il court toujours jusqu’au bout du quai comme s’il attendait quelqu’un », a-t-elle ajouté, selon le Daily Mail.

Le chien s’assoit sur le quai tous les matins et devient très triste l’après-midi. « Il refuse presque tout ce que je lui donne à manger. J’aimerais bien qu’il revoie son propriétaire », souhaite-t-elle.

La gentille dame a noté que le chien avait été trouvé vers 9 heures du matin et qu’il avait passé le reste de la journée du 23 octobre assis sur le quai à aboyer sur les bateaux.

« C’est tout ce qu’il a fait pendant la plus grande partie de la première journée », se souvient la dame, ajoutant que le chien avait très peur et ne laissait personne le toucher.

Piengkamol a avoué que « cela lui brise le cœur » de voir le pauvre animal souffrir, mais qu’elle l’adoptera elle-même si le propriétaire ne se présente pas pour venir le chercher.

Grâce à la gentille Mme Piengkamol, Lucky se remettra de sa triste histoire, mais cela lui prendra sûrement le temps d’oublier son maître bien-aimé qui lui manque sans doute.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ