Une chienne qui a attendu plus de 7 ans dans un refuge pour être adoptée s’épanouit maintenant dans un foyer permanent

Par Daksha Devnani
11 juin 2020
Mis à jour: 11 juin 2020

Un labrador de 9 ans, associé à un passé de maltraitance et qui vivait dans un refuge pour animaux au Missouri, a finalement eu une seconde chance après avoir attendu sept ans et neuf mois pour être adopté.

Ginger, l’une des plus anciennes résidentes du refuge pour animaux de Dogwood, dans le lac des Ozarks, a été sauvée d’une situation de maltraitance qui l’a laissée avec « des problèmes médicaux, émotionnels et comportementaux qui l’ont rendue inadoptable pendant longtemps », selon un post Facebook du refuge.

(Avec l’aimable autorisation de Mission Driven)

Cependant, les bénévoles et le personnel du refuge pour animaux « ont travaillé avec diligence pour résoudre ces problèmes et pour lui trouver un foyer approprié ». Ils ont en outre souligné qu’ « elle est et a été adoptable ».

Mais alors que cette chienne douce a été dressée, les possibilités de l’adopter étaient minces, car Ginger devait être le seul animal de compagnie, sans enfant à proximité. Néanmoins, les efforts pour lui trouver un nouveau foyer se sont poursuivis.

En mars 2020, le refuge sans euthanasie a affiché un plaidoyer émouvant avec une photo de Ginger et une pancarte accrochée au chenil sur laquelle on pouvait lire : « Salut ! Je suis Ginger ! Je suis ici depuis 7 ans, 9 mois, 2 semaines, 2 jours. Je suis un bon chien ! Je vous le promets ! J’ai juste besoin d’une seconde chance ! »

Ginger, 9 ans, à son chenil dans le refuge pour animaux. (Avec l’aimable autorisation de Mission Driven)

Peu de temps après, Mission Driven, une marque de vêtements qui s’est donné pour mission de sensibiliser la population aux refuges pour animaux et affirmer l’importance de l’adoption, a partagé cette image sur ses plateformes de médias sociaux. Le message est devenu viral, des centaines de personnes le commentant et espérant que Ginger trouverait un endroit qu’elle pourrait appeler sa maison.

La photo de Ginger est même arrivée dans le flux Instagram de PawsUp, un compte créé par Ellen Degeneres. Quelques jours plus tard, les demandes d’adoption affluent du monde entier, et parmi elles, Beth, du comté de St. Louis, qui a trouvé Ginger sur Petfinder.

« Je ne savais pas qu’elle était si célèbre », a déclaré Beth à station de télévision KSDK. « Tout ce que j’ai vu, c’est le Petfinder. Un bon ami me l’a envoyé et je me suis dit : ‘Oh mon Dieu, j’ai besoin d’elle’. »

Beth cherchait un compagnon canin après qu’un incident l’eut laissée avec des symptômes de trouble de stress post-traumatique et un sentiment d’anxiété. Elle a raconté qu’il y a quelques mois, alors qu’elle traversait une autoroute au petit matin, quelqu’un dans une autre voiture lui a tiré dessus par la fenêtre.

(Avec l’aimable autorisation de Mission Driven)

Bien que Beth ait cherché des chiens, elle n’avait pas trouvé le bon. Cependant, lorsqu’elle est tombée sur la page Petfinder de Ginger, elle a su tout de suite qu’elle allait l’adopter.

Je me suis dit : « Et si elle mourait et n’avait jamais de famille ? C’est tellement triste », a poursuivi Beth, « Il n’y avait pas de si et de mais, j’allais avoir ce chien… J’ai fait une demande, et je me suis dit : ‘Je n’aurai pas de réponse.’ Puis je me suis dit : ‘Je vais être insistante’ et je leur ai envoyé un courriel. »

(Avec l’aimable autorisation de Mission Driven)

Le 13 mars 2020, Beth a reçu un appel du refuge et a fait plus de trois heures de route pour rencontrer Ginger. Lors de sa première visite, Beth a été avertie que Ginger était un peu agressive et qu’elle avait été hébergée trois fois dans le passé avant de revenir. Cependant, Beth était déterminée à ramener Ginger chez elle.

Partageant la bonne nouvelle sur Facebook, le refuge a affiché : « Ginger est rentrée chez elle ! Son adoptant n’a pas d’enfants ni d’animaux, a une cour clôturée et une expérience avec des chiens ayant des dispositions similaires à celles de Ginger ! »

Ginger avec sa nouvelle propriétaire, Beth. (Avec l’aimable autorisation de Mission Driven)

Beth, qui n’était pas au courant de la popularité de Ginger, a rapidement reçu la visite de gens chez elle et certains ont même reconnu la chienne lorsqu’elle se promenait. « Le premier jour a été bouleversant, car je ne m’attendais pas à autant d’attention », a déclaré Beth à la KSDK. « J’ai dû lui faire une page Instagram pour que les gens arrêtent de venir chez moi. »

Toute la communauté s’est mobilisée pour soutenir Ginger de toutes les manières possibles, que ce soit en lui proposant une excursion d’une journée au spa pour chiens ou en choisissant de payer pour qu’elle aille à l’école de dressage. Alors que Ginger a commencé à s’épanouir dans sa maison définitive, « sa personnalité commence vraiment à briller ».

Beth, qui fait régulièrement la chronique des pitreries de Ginger sur Instagram, a déclaré que bien qu’elle ait sauvé Ginger et lui ait donné un foyer, il semble que ce soit Ginger qui l’ait sauvée.

« Si je n’avais pas vécu ce que j’ai vécu, aurais-je eu Ginger ? Donc les choses arrivent pour une raison », a ajouté Beth.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ