Une chienne doublement amputée, sauvée d’un foyer qui la maltraitait, est adoptée par un policier qui a perdu une jambe dans un accident

Par Epoch Times
23 juin 2021
Mis à jour: 23 juin 2021

Un policier de San Diego qui est devenu un amputé en 2013 a gagné une âme sœur lorsqu’il a adopté une chienne shih tzu de 9 ans qui est elle aussi amputée.

Le détective Chappie Hunter, de la police de San Diego, a perdu sa jambe gauche dans un accident de moto. Il avait une prothèse lorsqu’il est retourné au travail.

Le 6 mars, la San Diego Humane Society a sauvé deux chiennes gravement maltraitées d’une maison à Mira. L’ancien propriétaire avait attaché les pattes des deux chiennes pour les empêcher de se gratter et de se lécher, mais il les avait attachées si serré que la circulation sanguine était coupée.

(Avec l’aimable autorisation de la San Diego Humane Society)

Une fois les animaux retirés de leur foyer, le Dr Seth Mathus Ganz, vétérinaire de la San Diego Humane Society, les a opérés. Malheureusement, la chienne shih tzu, du nom de Chloe, a dû subir une amputation partielle de ses deux pattes arrière.

Son homologue, une chihuahua de 13 ans, du nom de Roxy, a dû subir l’amputation d’une de ses pattes arrière, tandis que l’autre a été sauvée après une opération réussie par lambeau de peau.

Après une période de récupération, les deux chiennes ont été équipées de prothèses, Chloe recevant une paire de chaussons orthopédiques pour ses pattes arrière, et Roxy, une nouvelle patte arrière.

Chloe était une compagne parfaite pour son nouveau propriétaire et sa famille. Ils ont adopté Chloe et l’ont récemment accueillie dans leur maison à Alpine.

(Avec l’aimable autorisation de la San Diego Humane Society)

« L’un des agents de la San Diego Humane Society avec qui je suis ami m’a téléphoné pour me parler de Chloe et m’a dit que nous serions très bien assortis et que nous pourrions au moins l’accueillir pour le moment », a dit le détective Hunter au média ABC la semaine dernière. « Et je dirais que ma femme, mon fils et moi en sommes tombés amoureux presque instantanément et avons décidé de la garder. »

Aujourd’hui, Chloe s’habitue déjà à se déplacer en trottinant dans ses nouvelles pantoufles, ce qui, selon le personnel de la Humane Society, est un signe de progrès.

« Équiper un chien de prothèses est un processus assez complexe et c’était une première pour la San Diego Humane Society », a dit la vétérinaire Susan Garity dans un communiqué de presse. « Il a fallu l’endormir pour créer un moule des pattes, faire en sorte que les prothèses s’adaptent parfaitement et surveiller l’apparition de plaies causées par la pression. Il faut du temps pour que les chiens apprennent à les utiliser, mais notre personnel est si dévoué et je suis si reconnaissante que nous ayons eu le soutien de toute notre organisation pour donner à ces gentilles chiennes une seconde chance de retrouver une vie normale. »

(Avec l’aimable autorisation de la San Diego Humane Society)

Alors que la famille et leur nouvelle meilleure amie font connaissance, c’est un bon début, car Chloe et le détective Hunter ont tous deux beaucoup de points en communs.

« J’apprécie vraiment le fait que, de toute évidence, elle a traversé des traumatismes comme moi. Elle a ses prothèses, j’ai la mienne, et c’est assez chouette de pouvoir travailler avec elle sur ce point, et aussi de savoir que, en réalité, je peux savoir ce qu’elle ressent et être un peu plus sensible à cela », a dit le détective Hunter à la station.

« En fait, c’est plutôt elle qui prend soin de moi, je pense. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ